Arabesque

Prophète Sâlih alaihisalam

Arabesque

Salih alaihisalam, a été envoyé à Thamoud, et son cinquième arrière grand père est Thamoud le fils de ‘Aâd (la tribu de Hoûd). ‘Aâd, quant à lui, a pour quatrième aïeul Sâm le fils de Noé alaihisalam. Noé est donc l’ancêtre de Salih. Salihalaihisalamest l’un des quatre prophètes arabes envoyés par Allah azawajalb, les trois autres étant Houd, Chouaïb aleyhimSalamet Mohammedsaws.

Les Thamoud succédèrent au peuple de 'Aad et les terres, leur pouvoir et leur puissance furent repris par leur tribu. Il avaient construit leurs maisons dans les montagnes. Le peuple de Tamoud passait sa vie en aise et confort. Pourtant, ils n'étaient pas reconnaissants envers Allah azawajalb pour Ses nombreuses bénédictions. Le prophète Salih alaihisalam leur fut envoyé pour les mettre en garde et qu’ils sachent qu'Allah azawajalb était fort mécontent de leurs agissements et que s’ils ne s’amendaient pas, Il ferait descendre la destruction sur eux.

Ce qui est étonnant, c'est que les Thamoud connaissaient l’anéantissement que leurs prédécesseurs ‘Aad ont subi, car les générations ont transmis cet évènement historique, mais malheureusement, le diable à réussit a les aveugler, ils ont renié Allah azawajalb, pire, se mirent à adorer et à implorer des statues, des idoles, suivant ainsi le chemin de l'égarement.

Allah azawajalb dit : "Et (Nous avons envoyé) aux Thamoud, leur frère Salih qui dit : "Ô mon peuple, adorez Allah. Vous n'avez point de divinité en dehors de Lui. De la terre Il vous a créés, et Il vous l'a fait peupler (et exploiter). Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels)". (Coran 11/61)

Allah azawajalb dit : " ... "Ô Salih !  Tu étais auparavant un espoir pour nous. Nous interdirais-tu d'adorer ce qu’adoraient nos ancêtres?  Cependant, nous voilà bien dans un doute troublant au sujet de ce vers quoi tu nous invites"." (Coran 11/62).

Salih alaihisalam continua à les conseiller dans l'espoir de les ramener sur le droit chemin :" Et rappelez-vous quand Il vous fit succéder aux Aad et vous installa sur la terre. Vous avez édifié des palais dans ses plaines, et taillé en maisons les montagnes ! " (Coran 7/74) ou encore, " il dit : " Ô mon peuple ! Que vous en semble, si je m'appuie sur une preuve évidente de mon Seigneur et s'Il m'a accordé, de Sa part une miséricorde, qui donc me protégera contre Allah si je Lui désobéis ? " (Coran 11/63)

Quand son peuple lui lança un défi, prouvant ainsi qu'il est bien l'Envoyé d'Allahazawajalb et qu'il était réellement fort et puissant: "Tu n’es qu’un homme comme nous. Apporte donc un prodige, si tu es du nombre des véridiques". (Coran 26/154).

Ils lui demandèrent de faire en sorte qu’une chamelle unique surgisse d’entre les montagnes avoisinantes. Salih leur demanda : "si la chamelle apparaît devant vous, croirez-vous enfin à mon message ?" Ils répondirent par un "oui" et ils prièrent, avec Salihalaihisalam, pour que s’accomplisse le miracle. Salih alaihisalam implora Allah azawajalb et lui demanda d'accomplir ce miracle en faisant surgir du rocher la chamelle réclamée par sa tribu. Soudain la roche se fendit, et une chamelle immense en sortit ; elle était magnifique, d'une taille jamais égalée, pleine de dix mois.

Allah azawajalb dit : " Ô mon peuple, voici la chamelle d'Allah qu’Il vous a envoyée comme signe. Laissez-la donc paître sur la terre d'Allah, et ne lui faites aucun mal, sinon un châtiment imminent vous saisira ! " (Coran 11:64)

Cette apparition miraculeuse frappa profondément les Thamouds, certains d’entre eux comprirent le caractère extraordinaire de ce miracle, mais la plupart, dans leur arrogance et leur entêtement, continuèrent de nier et refusèrent de croire à autre chose qu’à un hasard. Les Thamouds  constatent de leurs yeux cette preuve irréfutable.

Ou encore, Allah azawajalbdit : " Nous leur enverrons la chamelle, comme épreuve. Surveille-les donc et sois patient ! " (Coran 54/27) Allah azawajalbdemanda à Son prophète de les informer. " Et informe-les que l'eau sera en partage entre eux (et la chamelle) ; Chacun boira à son tour." (Coran 54/28). "... : à elle de boire un jour convenu, et à vous de boire un jour." (Coran 26/155) Il les informa et les mit en garde de ne jamais faire de mal à la chamelle : " Et ne lui infligez aucun mal, sinon le chatiment d'un jour terrible vous saisira" (Coran 26/156).

Cet événement les divisa en deux clans : "... Et voilà qu'ils se divisèrent en deux groupes qui se disputèrent." (Coran 27/45). Un des clans renia le pacte conclu et ce qu'ils avaient vu de leurs propres yeux : " Et Nous n'avons trouvé chez la plupart d'entre eux aucun respect de l'engagement ; mais Nous avons trouvé la plupart d'entre eux pervers. " (Coran 7/102)

Le clan des pervers manifesta sa volonté de tuer la chamelle. Allah azawajalb dit :  " Et il y avait dans la ville un groupe de neuf individus qui semaient le désordre sur terre et faissaient rien de bon." (Coran 27/48)

Certains commencèrent à se plaindre du fait qu’elle buvait trop d’eau ou, encore, qu’elle terrifiait leur bétail.  Le prophète Salih alaihisalamse mit donc à craindre pour la chamelle.  Il mit en garde son peuple contre un terrible tourment qui s’abattrait certainement sur eux s’ils lui causaient du tort.

La chamelle dérangeait les Thamoud, car elle compromettait leur vie matérielle. Ils décidèrent alors de l’égorger. Allah azawajalbdit : "les Tamoud, par leur transgression, ont crié au mensonge lorsque le plus misérable d’entre eux se leva (pour tuer la chamelle)" (Coran 91/11-12).

Ils tuèrent la chamelle sans aucun remords ni aucune crainte de leur Seigneur, osant même dire à Salihalaihisalam : " Ô Salih, fais-nous venir ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des Envoyés !" (Coran 7/77)

Salih, en voyant son peuple mangeant la chair de la chamelle et buvant : " ..."Alors, il leur dit : "Jouissez (de vos biens) dans vos demeures pendant trois jours (encore) ! Voilà une promesse qui ne sera pas démentie". (Coran 11/65). Il s’en alla ensuite avec les croyants. Les mécréants, eux, se sont moqués de Salih alaihisalam; Allah azawajalbdit : "..."Ô Salih, fais nous venir ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des Envoyés". (Coran 7/77).

Ils manifesterent leur volonté de tuer le prophète Salihalaihisalam. Allah azawajalb dit :  " Ils dirent : "Jurons par Allah que nous attaquerons de nuit, lui et sa famille. Ensuite, nous dirons à celui qui est chargé de le venger : " Nous n’avons pas assisté à l'assassinat de sa famille; et nous sommes sinceres " (Coran 27/48-49)

Mais leur complot fut déjoué par Allah azawajalb, qui stoppa leur attaque par une pluie de pierres qui anéantit les agresseurs dans leur totalité : " Ils ourdirent une ruse, et Nous ourdîmes une ruse sans qu'ils s'en rendent compte." (Coran 27/50). C'est ainsi qu'Allah azawajalb protège les gens de bien contre les agissements des méchants.

Trois jours après, l'heure du châtiment arriva. Il y eut d'abord un tremblement de terre : " Le cataclysme les saisit ; et les voilà étendus gisant dans leurs demeures " (Coran 7/78). Puis un bruit venu du ciel finit de les achever, "De même, pour les Thamoud, quand il leur fut dit :” jouissez jusqu’à un certain temps !” Ils défièrent le commandement de leur Seigneur. La foudre les saisit alors qu’ils regardaient, ils ne purent ni se mettre debout ni être secourus". (Coran 44/43, 44, 45)

Ils étaient tous étendus, jonchant le sol. " Nous lachâmes sur sur eux un seul Cri, et voilà qu'Ils furent réduits à l'état de paille d'étable." (Coran 54/31) Ils furent réduits en poussière ; Allah les exclut de Sa miséricorde." ... En vérité, les Tamouds n'ont pas cru en Leur Seigneur. Que périssent les Tamouds ! " (Coran 11/68)

Allah azawajalbsauva le prophète Salih alaihisalam et ses fidèles, qui, le cœur lourd, s’exilèrent.  Trois jours plus tard, le châtiment s’abattit ; le ciel fut zébré d’éclairs, le tonnerre gronda atrocement, la terre trembla violemment et Allah azawajalb détruisit la cité des Thamoud, dont les membres périrent, terrifiés et incrédules.

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Outhman et Ali radi allahu anhum et tous les autres compagnons  et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed  afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.