Arabesque

Prophète Houd alaihisalam

Arabesque

Longtemps après l’envoi du prophète Noé (Nouh)alaihisalam, certaines personnes ont adoré autre que Allahazawajalb. Ainsi, Allah azawajalba envoyé un Prophète d’entre les arabes qui était au Yémen et s’appelait Houd alaihisalam. Sa tribu se nommait Aad. Houd alaihisalamest l’un des quatre prophètes arabes envoyés par Allah azawajalb, les trois autres étant Saleh, Chouaïb aleyhimSalamet Mohammedsaws.

Envoyé par Allah azawajalb à ses semblables, Houd alaihisalam leur transmit le message de l’unicité et les appela à n’adorer qu'Allah azawajalb, soit le même message transmis par tous les prophètes prédécesseurs. Houd alaihisalamdit à son peuple : "... "Ô mon peuple ! Adorez Allah ! Vous n’avez aucune autre divinité en dehors de Lui."... " (Coran 11/50). Houd alaihisalamappartenait à l’ancienne civilisation des Aad (Aad fils d’Aouss, fils d’Aram, fils de Sem, fils de Noé), dont la capitale, croit-on, était la cité légendaire d’Ubar, connue sous le nom d’Iram, dans le Coran.

Allâh azawajalb dit : " Il dit : "Ô mon peuple, il n'y a point de sottise en moi ; mais je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers. Je vous communique les signes de mon Seigneur, et je suis pour vous un conseiller digne de confiance. Quoi ! Vous vous étonnez qu'un rappel vous vienne de votre Seigneur à travers un homme issu de vous, pour qu'il vous avertisse ? Et rappelez-vous quand Il vous a fait succéder au peuple de Noé, et qu'Il accrut votre corps en hauteur (et puissance). Eh bien, rappelez-vous les bienfaits d'Allâh afin que vous réussissiez." (Coran 7/67-69)

"Ô mon peuple !  Implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui pour qu'Il  envoie sur vous du ciel, des pluies abondantes et qu'il ajoute force à votre force.  Et ne vous détournez pas (de Lui) en devenant coupables". (Coran 11:52)

Allâh azawajalb dit : "... "Il dit : "Je prends Allâh à témoin - et vous aussi soyez témoins - qu'en vérité, je désavoue ce que vous associez, en dehors de Lui. Rusez donc tous contre moi et ne me donnez pas de répit. Je place ma confiance en Allah, mon Seigneur et le vôtre. Il n'y pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin. Si vous vous détournez... voilà que je vous ai transmis (le message) que j'étais chargé de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose". (Coran 11/54-57)

Allâh azawajalb dit : 'Ils dirent : "Es-tu venu à nous pour que nous adorions Allâh seul, et que nous délaissions ce que nos ancêtres adoraient ? Fais donc venir ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques"." (Coran 7/70)

Mais, en gens arrogants qu’ils étaient, les Aad regardèrent Houd alaihisalam avec mépris et regardèrent autour d’eux avec fierté, pour lui signifier qu’ils étaient déjà la nation la plus puissante de leur époque. Ils se disputèrent avec Houd alaihisalamsur la nature du Jour du Jugement. Ils croyaient qu’après la mort, les corps devenaient poussière, puis étaient balayés par le vent. Comme beaucoup de gens, de nos jours, ils croyaient que la raison d’être de l’existence était l’accumulation de richesses et l’atteinte du prestige. Houd alaihisalamleur fit remarquer qu’ils étaient très éloignés d'Allah azawajalb, ils le traitèrent de fou.  Ils ne comprenaient pas pourquoi cet homme, qui vivait parmi eux, buvait et mangeait comme eux, voyait la vie de manière si différente de la leur. 

" Ce n'est là que notre vie présente : nous mourons et nous vivrons ; et nous ne serons jamais ressuscités. Ce n'est qu'un homme qui forge un monsonge contre Allah ; et nous ne croirons pas en lui".  (Coran 23/37-38)

Allâh azawajalb dit : "Voilà les Aad. Ils avaient nié les signes (enseignements) de leur Seigneur, désobéi à Ses messagers et suivi le commandement de tout tyran entêté. Et ils furent poursuivis, ici-bas, d'une malédiction, ainsi qu'au Jour de la résurrection. En vérité les 'Aad n'ont pas cru en leur Seigneur. Que s'éloignent (périssent) les 'Aad, peuple de Hud !" (Coran 11/59-60)

Allâh azawajalb dit : "Puis, voyant un nuage se dirigeant vers leurs vallées, ils dirent; "Voici un nuage qui nous apporte de la pluie". Au contraire ! c'est cela même que vous cherchiez à hâter : C'est un vent qui contient un châtiment douloureux, détruisant tout, par le commandement de son Seigneur". Puis, le lendemain on ne voyait plus que leurs demeures. Ainsi rétribuons-Nous les gens criminels. En effet, Nous les avions consolidés dans des positions que Nous ne vous avons pas données. Et Nous leur avions assigné une ouïe, des yeux et des cœurs, mais ni leur ouïe, ni leurs yeux, ni leurs cœurs ne leur ont profité en quoi que ce soit, parce qu'ils niaient les signes d'Allah. Et ce dont ils se moquaient les cerna." (Coran 46/24-26)

Allah azawajalbpour les chatier, fit abatre sur eux une sécheresse, puis la chaleur suffocante se transforma en froid glacial et le vent se mit à souffler de plus en plus fort. Alors, les Aad furent détruit par un vent furieux qu'Allah azawajalb leur envoya durant sept nuits et huit jours consécutifs, au terme desquels les membres de cette société furent retrouvés gisant au sol, inertes et éparpillés comme des troncs de palmiers desséchés. "Et quant aux 'Ad, ils furent détruits par un vent mugissant et furieux qu'Allah déchaîna contre eux pendant sept nuits et huit jours consécutifs ; tu voyais alors les gens renversés par terre comme des souches de palmiers évidées." (Coran 69/6-7).

Au premier signe de l'orage, Le Prophète Houd alaihisalam a rassemblé ses partisans et famille et les a emmené vers un lieu sûr, et ils furent les seuls survivants de la terrible punition d'Allah swt. Quant l'orage s'est arrêté, le Prophète Houd a conduit ses compagnons vers Hazramaut où ils passèrent le reste de leur vie.


Allâh azawajalb dit : 'Or, Nous l'avons sauvé, (lui) et ceux qui étaient avec lui, par miséricorde de Notre part, et Nous avons exterminé ceux qui traitaient de mensonges Nos enseignements et qui n'étaient pas croyants." (Coran 7/72)

Allâh azawajalb dit : "Et quand vint Notre Ordre, Nous sauvâmes par une miséricorde de Notre part, Hud et ceux qui avec lui avaient cru. Et Nous les sauvâmes d'un terrible châtiment." (Coran 11/58)

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Outhman et Ali radi allahu anhum et tous les autres compagnons  et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed  afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.