Arabesque

Nouh (Noé) alaihisalam

Arabesque

Le Coran et les hadiths du prophète Mohammed saws nous enseignent que le Prophète Noé alaihisalam était un symbole d’espoir, parmi les descendants d’Adam, à une époque où le péché et l’anarchie avaient pris le dessus sur les gens. Le prophète Mohamed saws nous a dit que dix générations séparaient les prophètes Adam et Noé aleyhimSalam.

Entre Adam et NoéaleyhimSalam, des générations de gens ont gardé en mémoire et appliqué les lois enseignées par Adam alaihisalam, tout en adorant Allahazawajalb comme il se doit.  Mais avec le temps, les gens commencèrent à oublier.  Parfois, des vertueux parmi eux leur rappelaient leurs obligations envers Allahazawajalb.  Puis, ces vertueux moururent les uns après les autres et le diable vint chuchoter à l’esprit de ceux qui restèrent, leur suggérant diverses pensées, avec ruse et malice.

Une narration authentique du Prophète Mohammed saws résume les origines de l’idolâtrie.  Ibn Abbas radi allahu anhu, un proche compagnon du Prophète saws, rapporte :

"Au départ, les noms (des idoles) étaient ceux d’hommes pieux du peuple de Noé.  Et quand ils moururent l’un après l’autre, le diable suggéra aux gens d’ériger des idoles à l’effigie de ces hommes et de les disposer aux endroits où ces hommes pieux avaient l’habitude de s’asseoir, et de leur donner les noms de ces hommes.  C’est donc ce qu’ils firent, mais les idoles ne furent pas adorées comme tel avant que les personnes qui les avaient fabriquées meurent à leur tour et que l’origine des idoles devienne obscure pour les gens.  C’est alors qu’ils se mirent à les adorer."  (Rapporter par Boukhari)

Comme, à l’époque de Noé alaihisalam, il s’agissait de la première fois que l’humanité se détournait de l’adoration exclusive d'Allahazawajalb telle qu’enseignée par Adamalaihisalam, Allahazawajalb, dans Son infinie bonté et dans Sa grande miséricorde, respecta la promesse faite à Adam alaihisalam d’envoyer des messagers pour guider l’humanité.  Il envoya d’abord Noé alaihisalam, le premier de Ses messagers.

le 1er Prophète envoyé à des non musulmans

Le Prophète Nouh alaihisalam était un homme sage et patient et a essayé d'enseigner aux gens sa connaissance d’Allah azawajalb et de ses bénédictions. Il leur a dit de ne pas adorer des pièces de terre et de bois qu'ils avaient fabriquées comme leur Dieu. En dépit de ses efforts, le peuple ne l'a pas écouté et s’est éloigné de lui. Quand il les a averti des punitions d'Allah azawajalb, ils se sont moqués de lui. Mais lorsque Noé alaihisalam se mit à parler du châtiment qui attend les idolâtres, son peuple éprouva du ressentiment et de la colère à son égard.

Le Prophète Nouh alaihisalam n'a pas arrêté de prêcher et a continué d’essayer de guider son peuple. Cependant, quelques uns seulement ont accepté ses enseignements tandis que le reste disait "Tu n'es qu'un être comme nous. Si ton Dieu voulait nous envoyer un Prophète, il aurait pu envoyer un ange et nous l'aurions écouté."

D'autres disaient : "Ô, Nouh, si tu veux que nous te croyons, tu dois te débarrasser de certains de tes partisans actuels dont beaucoup sont pauvres. Comment pouvons-nous croire en une religion qui traite de la même manière les pauvres et les riches ?"

Le Prophète Nouh alaihisalam leur a répondu : "Ma religion est pour tout le monde, le sage et l'imprudent, le célèbre et l'inconnu, le riche et le pauvre. Comment puis-je abandonner les gens qui m'ont supporté quand j'étais tout seul ? Ces gens sont de vrais croyants en Allah azawajalb"

Les gens n'ont pas aimé les paroles du Prophète Nouh alaihisalam et ils ont dit fièrement : "Ô Nouh, dis à ton Dieu de nous punir si tu veux".

Mais le Prophète Nouhalaihisalam a dit : "Je ne suis qu'un être humain. Je ne peux ni provoquer une punition sur vous ni l'arrêter si Allahazawajalb le veut. Souvenez vous que devez retourner vers Lui un jour et repentez vous de vos mauvaises actions avant qu'il ne soit trop tard".

Bien que son peuple fut obstiné, Le Prophète Nouh alaihisalam est resté patient et a continué à leur prêcher le message d'Allah azawajalb durant 950 ans. Il a ignoré leurs insultes et injures dans l'espoir qu'un jour la lumière de la croyance naisse dans leur cœur. Mais à mesure que le temps passait, ils empiraient et ont commencé à l'attaquer de jets de pierres dès qu'il commençait à leur parler.

Finalement sa patience s'est épuisée et il s'est plaint à Allah azawajalb au sujet de son peuple et Lui a demandé de trouver une solution. Allah azawajalb a accepté les prières du Prophète Nouh alaihisalam et lui a ordonné de construire un grand bateau, une arche, et lui a dit qu'il y aurait un grand déluge dans lequel tous les pêcheurs seraient noyés. Le Saint Coran dit : "Nous avons envoyé Noé vers son peuple : "Avertis ton peuple, avant que leur vienne un châtiment douloureux". Il (leur) dit : Ô mon peuple, je vous vraiment pour vous un avertisseur clair. Adorer Allah, craingnez-le et obeissez-moi," (Coran 71/1-3).

Noé alaihisalam pria ainsi Allah azawajalb: "Et Noé dit : "Seigneur, Ne laisse sur terre aucune infidèle. Si Tu les laisses (en vie), ils égareront Tes serviteurs et n’engendreront que des pécheurs infidèles." (Coran 71/26-27)

Allah azawajalb dit à Noé alaihisalamde construire une arche et décréta que les mécréants seraient noyés. En réponse à l'ordre d'Allah azawajalb, Le Prophète Nouh alaihisalam a planté des petits plants d'arbre et a attendu qu'ils deviennent de grands arbres solides. Puis il les a abattu pour en construire une arche. Pendant ce temps, les gens se moquaient de lui en disant qu'envoyé comme prophète, il était devenu charpentier.

Allah azawajalb dit : "Et construis l’arche sous Nos yeux et d'après Notre révélation, et ne t’interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés." (Coran 11/37)

Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner (d'eau), Nous dîmes : "Charge (dans l’arche) un couple de chaque espèce, ainsi que ta famille – sauf ceux contre qui le décret a déjà été prononcé – et ceux qui croient. »  Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux." (Coran 11/40)

Quand l'arche fut prête, Allah azawajalb a ordonné au Prophète Nouh alaihisalam as de dire à ses partisans d'y monter et d'y mettre aussi un couple de chaque type d’animaux. Soudain, il a commencé à pleuvoir abondement et des flots d'eau éclatèrent de la terre. Très vite les terres ont été inondées et l'arche a commencé à flotter. Trois fils du Prophète Nouh alaihisalam, Aam, Sam, Yafas et leurs épouses respectives étaient en sécurité dans l'arche. Mais son fils Kanaan, qui était un mécréant, a refusé de venir avec eux.

Le Prophète Nouh alaihisalam a vu son fils se débattre dans l'eau et a essayé encore une fois de le convaincre à avoir foi et de monter dans l'arche. Mais Kanaan a répondu qu'il partirait sur le sommet de la montagne et y trouverait la sécurité. Le Prophète Nouh alaihisalam l'a averti qu'il n'y avait aucune issue à la malédiction d'Allah azawajalb excepté l'arche. C’est alors qu’une vague énorme est arrivée et a englouti à jamais Kanaan. Allah azawajalb avait promis au Prophète Nouh alaihisalam que sa famille et ses partisans seraient sauvés, alors le Prophète Nouh alaihisalam a supplié à Allah azawajalb de tenir Sa promesse en sauvant son fils.

Et Nouh alaihisalam a dit à Son Seigneur en pleurant "..."Mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le meilleur des juges". Il dit : Ô, Noé, il n'est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n'as aucune connaissance. ..." (Coran 11/45,46)

Allah azawajalb dit au Prophète Nouh alaihisalam que Kanaan n'était pas en réalité son fils, car il ne le montrait pas par ses actes et ne méritait pas d'être sauvé. Le Prophète Nouh alaihisalam s'est rendu compte de son erreur et demanda pardon à Allah azawajalb.

Allah azawajalb dit : "Il dit : "Ô Noé,  Il n’est pas de ta famille, car il a commit un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n’as aucune connaissance. Je t’exhorte afin que tu ne sois pas du nombre des ignorants." (Coran 11/46)

L'arche a flotté pendant longtemps, alors que toute la terre fut inondée tant et si bien que personne n'a survécu. Finalement la punition d'Allah azawajalb s'est arrêtée et la pluie a cessé, le niveau de l'eau a commencé à décroître et l'arche s'est arrêté sur un sol solide sur le mont Joudi.

Il fut ordonné au Prophète Nouh alaihisalam de sortir de l'arche avec ses partisans et ses animaux. Sur la nouvelle terre, ils ont commencé de nouveau leur vie sous la bénédiction d'Allah azawajalb.

Allah azawajalb dit : "Et il fut dit : "Ô terre, absorbe ton eau !  Et toi, ciel, cesse (de pleuvoir)!"  L’eau baissa, l’ordre fut exécuté et l’arche s'installa sur le Jûdi, et Il fut dit : "Que disparaissent les gens pervers ! " (Coran 11/44)

Nouh alaihisalam est le premier Prophète envoyé à des non musulmans. Il les a appelés à adorer Allah azawajalb, l'Unique, Celui Qui n'a pas d'associé. Par la suite, les Prophètes se sont succédés et chacun d'eux a appelé à l'Islam.

Dans un hadith, le Prophète Mohammed saws a dit : "Lorsque la mort s’approcha du messager de Dieu, Noé, il appela ses fils et leur dit : "Je vous donne un conseil très important.  En fait, je vous commande deux choses et vous mets en garde contre deux autres.  Je vous enjoins de croire qu’il n’y a pas d’autre divinité à part Dieu et que si les sept cieux et les sept terres étaient disposés sur un côté d’une balance et que les mots « il n’y a pas d’autre divinité à part Dieu » étaient disposés sur l’autre côté, ceux-ci pèseraient plus lourd que les premiers.  Et je vous mets en garde contre le fait d’attribuer des associés à Dieu et contre l’arrogance." (Rapporter par Boukhari)

La majorité du peuple de Noé alaihisalam rejeta son message, mais ce dernier a survécu dans le cœur et dans l’esprit des musulmans jusqu’à aujourd’hui.  Les paroles réconfortantes et l’espoir transmis par Noé alaihisalam, à ses fils, sur son lit de mort, font partie des croyances musulmanes.  Car le Prophète Mohammed saws nous a également dit qu'Allah azawajalb a pris un engagement envers les croyants : s’ils n’adorent aucune autre divinité à part Lui, Il ne leur refusera pas le Paradis.

deco