Arabesque

 

Le premier serment d'allégeance à Al `Aqaba

Arabesque

Un an après la première rencontre entre le Messager d'Allah saws et le groupe de Yathrib (Médine) à Al `Aqaba, un autre groupe, de douze hommes cette fois, vint lors de la saison (du Hadj) pour lui prêter, à Al `Aqaba, le premier serment d'allégeance. Ils étaient dix de la tribu d'Al Khazradj et deux de celle d'Al Aws, ce qui met en relief l'ardeur du groupe d'Al Khazradj, lesquels, ayant embrassé l'Islam l'année précédente, focalisèrent leurs efforts de prédication en priorité sur leur tribu sans jamais faillir à appeler des hommes de la tribu Al Aws. Ceci donna naissance à la conciliation entre les parties belligérantes sous l'aile de l'Islam. `Obaadah ibn As-Saamit, qu'Allah soit satisfait de lui, parla de ce premier serment d'allégeance à Al `Aqaba. Il dit : "Je fus parmi ceux qui assistèrent au premier serment d'allégeance d'Al `Aqaba. On était douze hommes, on prêta au Messager d'Allah saws le même serment d'allégeance que celui des femmes, et ce avant que la guerre ne nous soit imposée. On lui prêta serment de fidélité en s'engageant "à ne rien associer à Allah, à ne commettre ni la fornication, ni le vol, à ne pas tuer nos enfants, à ne commettre aucune infamie ni avec les mains ni avec les pieds, à ne jamais lui désobéir en ce qui est convenable. Celui d'entre vous qui sera fidèle à cet engagement, reprit le Prophète aura le Paradis comme récompense. Quant à celui qui aura commis une infraction, c'est à Allah qu'il appartiendra de le châtier ou de lui pardonner s'Il le veut" (Rapporté par Mouslim)

Les termes de ce serment sont les mêmes que ceux du serment prêté par les femmes, que l'on appela plus tard "Le serment d'allégeance des femmes". Le Messager d'Allah saws envoya avec ceux qui lui prêtèrent serment d'allégeance Mouss`ab ibn `Oumayr radi allahu anhu, pour leur apprendre la religion et leur réciter le Coran. D'ailleurs, on l'appelait à Médine «Al Moqri'» (le Récitateur) et il les présidait à la prière. En fait, le Messager d'Allah saws le choisit car, d'une part, il connaissait bien sa personnalité, et d'autre part, il était au courant de la situation prévalente à Médine. C'est que Mouss`ab radi allahu anhu, se caractérisait, outre sa connaissance par cœur du Coran, par une grande part d'habileté, de tranquillité, de bonnes mœurs et de sagesse, ceci vient se greffer à la force de sa foi et à son zèle quant à cette religion.

Raison pour la quelle il fut à même de diffuser, en quelques mois, l'Islam au sein de toutes les demeures de Médine et de rallier à l'Islam des partisans parmi les dirigeants les plus éminents de Médine, tels Sa`d ibn Mou`aath et Ousayd ibn Al Khoudayr, radi allahu anhum. Par ailleurs, nombreux furent ceux qui embrassèrent l'Islam suite à la conversion de ces derniers. La mission de Mouss`ab ibn `Oumayr radi allahu anhu, en tant qu'ambassadeur eut un grand succès quant à l'explication des consignes de la nouvelle religion, de l'enseignement du Saint Coran et de son exégèse, du renforcement des liens de fraternité entre les membres des tribus converties à l'Islam d'une part, et le Prophètesaws, et ses Compagnons à la Mecque d'autre part, et ce afin d'assurer une base sécurisée susceptible de favoriser l'amorce de la Da`wa.

Mouss`ab ibn `Oumayr radi allahu anhu, fut d'abord accueilli et hébergé à Yathrib par Ass`ad ibn Zourara radi allahu anhu, et les musulmans firent preuve d'un zèle remarquable quant à ce mouvement pionnier de l'appel vers le sentier d'Allahazawajalb, sous la direction de Mouss`ab ibn `Oumayr, radi allahu anhu. Celui-ci suivit la méthode du Saint Coran dans son appel, tel qu'il l'apprit jadis du Messager d'Allah saws. Il incarna d'une manière pratique et vivante certains versets mecquois du Coran.

Allah azawajalb, dit : "Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés." (Coran 16/125)

 

Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.


Wa Allâhou A’lam

Allah azawajalb est le plus savant

band deco


Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Outhman et Ali radi allahu anhum et tous les autres compagnons radi allahu anhum et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.