۞ سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه ۞      ۞ يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔو نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِـرُونَ ۞       ۞ هُوَ اؐلَّذِىۤ أَرۡسَلَ رَسُولَهُ ۥ بِاؐلۡهُدَىٰ وَ دِينِ اؐلۡحَقِّ لِيُظۡهِرَهُ ۥ عَلَى اؐلدِّينِ كُـلِّهِ ۦ وَ لَوۡكَرِهَ اؐلۡمُشۡرِكُونَ
Arabesque

Le calendrier musulman

Arabesque

Le Prophète saws vert et ses compagnons radi allahu anhum installés à la Mecque essayaient de pratiquer leur religion malgré les railleries et les attaques incessantes des Qoraychites. Plus le temps passait et plus, ils étaient maltraités...

Lorsque la nuisance était devenue intense, certains de ses Compagnons ont émigré la première fois en Abyssinie. Ils étaient environ quatre-vingt, et parmi eux il y avait `Outhmān ibnou `Affān et Ja`far ibnou abī Tālib,radi allahu anhu.

Lorsque le nombre des Partisans (Anṣār) du Messager saws vert augmenta à Yathrib (Médine), Allāh azawajal vert ordonna aux Musulmans l'émigration à Médine, ce qu’ils accomplirent et la plupart ont émigré à Médine de nuit. L’un des premiers émigrés fut Abou Salama qui dut malheureusement quitter la Mecque sans sa femme et ses enfants et dont la femme Oum salama fut complètement affligée par cet événement. Les musulmans quittèrent progressivementl la Mecque, par petits groupes, pour ne pas attirer l’attention des Quraychites. Finalement, les Quraychites se rendirent compte de ce qui se passait et essayèrent d’empêcher nombre d’entre eux de partir. L’histoire relate de nombreux récits à propos de ces hommes et de ces femmes qui abandonnèrent leurs maisons, leurs biens, et leurs familles pour avoir la possibilité de pratiquer librement leur religion. Mais le Prophètesaws vert, lui n'avait pas encore l'autorisation  d'émmigrer. Il ne restait plus à la Mecque qu'un nombre restreint de croyants parmi lesquels les faibles, les victimes de Fitna dans leur religion et les captifs.

Allah azawajalbdit :

اؐلَّذِينَ أُخۡرِجُواْ مِن دِيـٰرِهِم بِغَيۡرِ حَقٍّ إِلَّاۤ أَن يَقُولُواْ رَبُّنا اؐللهُ 

"Ceux qui ont été expulsés uniquement de leurs demeures - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient "Allah est notre Seigneur" ..." (Coran 22/40)

La douzième année de la mission prophétique, une douze hommes de la tribu de al-Khazraj de Yathrib se rendirent à la Mecque pendant la saison du pèlerinage et rencontrèrent le Prophète saws à Al-`Aqabah. Ayant entendu son message, ils embrassèrent l’islam et déclarèrent leur foi lors du Premier Serment d’Al-`Aqabah. Le Prophète saws envoya Mus`ab Ibn `Umayr radi allahu anhu avec eux à Yathrib pour leur enseigner la religion. Mus`ab radi allahu anhu réussit à convertir beaucoup de gens à l’islam. L’année suivante, soixante-treize hommes et deux femmes de Yathrib se rendirent auprès du Prophète saws pendant le pèlerinage et lui prêtèrent allégeance, ce fut le Deuxième Serment d’Al-`Aqabah. Ils promirent de le protéger et d’aider les musulmans de la Mecque à se réinstaller dans leur ville.

Les musulmans quittèrent progressivement la Mecque, par petits groupes, pour ne pas attirer l’attention des Qurayshites. Finalement, les Qurayshites se rendirent compte de ce qui se passait et essayèrent d’empêcher nombre d’entre eux de partir. Le Prophète saws est parmi les derniers musulmans à quitter la ville et arrive à Yathrib. Ce fut seulement quelques mois plus tard qu'Allahazawajalb autorisa le Prophète saws à quitter la Mecque. Peu de temps avant son départ, Jibrîl alaihisalam(l’Ange Gabriel) informa Mohammed saws que Quraysh complotait pour le poignarder dans son sommeil.

 Allah azawajalb dit :

وإِذۡ يَمۡكُرُبِك اؐلَّذِيِنَ كَفَرُواْ لِيُثۡبِتُوكَ أَوۡ يَقۡـتُلُوكَ أَيُۡرِجُوكَ ۚ وَيَمۡكُرُنَ وَيَمۡـكُرُ اؐلله ۖ وَ اؐللهُ خَيۡرُ اؐلۡمـٰكِرِين

" (Et rappelle-toi) le moment où les mécréants complotaient contre toi pour t’emprisonner ou t’assassiner ou te bannir. Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes" (Coran 8/30)

La nuit où l’assassinat devait avoir lieu, son cousin `Alî Ibn Abî Tâlib radi allahu anhu se coucha dans le lit du Prophète saws tandis que celui-ci se réfugia avec son Compagnon Aboû Bakr radi allahu anhu dans une caverne au Sud de la Mecque, à l’opposé de la direction de Médine. Heureusement pour `Alî, les meurtriers découvrirent son visage avant de le poignarder ; ils le laissèrent alors lorsqu’ils réalisèrent que leur intrigue avait été déjouée.

Pour quitter la Mecque, le Prophète saws vert a dû préparer son départ avec prudence, discrétion et stratégie. Il entreprit donc un départ nocturne de la Mecque à Thawr (ville située au sud de la Mecque). Abou Bakr radi allahu anhu avait loué les services d’un polythéiste de la tribu d'Ad-Dayl, nommé ‘Abd Allah Ibn Orayqat et lui confia les deux montures qu’il avait préparées pour l'émigration, afin qu'il en prenne soin. Ils se mirent d'accord pour se rencontrer, trois nuits plus tard à la caverne de Thawr. Ils séjournèrent dans une grotte de Thawr durant quatre jours entiers afin de n’éveiller aucun soupçon.  Asmae et Abdallah, les enfants d’Abou Bakr radi allahu anhu, étaient chargés d'apporter des vivres et des informations à propos des intentions des Qoraychites qui tentaient de nuire au prophètesaws vert. Ali Ibn Abi Talib, qui n’hésita pas à dormir dans le lit du Prophète saws vert car les Qourayches avaient planifié secrétement de tuer le Prophète saws vert dans son sommeil cette nuit là.

Allah azawajalb dit ;

إِلاَّ تَنصُرُوهُ فَقَدْ نَصَرَهُ اللّهُ إِذْ أَخْرَجَهُ الَّذِينَ كَفَرُاْ ثَانِيَ اؐثْنَيْنِ إِذْ هُمَا فِي الْغَارِ إِذْ يَقُولُ لِصَـٰحِبِهِ ۧ لاَ تَحْزَنْ إِنَّ اللّهَ مَعَنَا ۖ  فَأنزلَ اللهُ سَكِينتَهُ ۥ عَليهِ وَأيَّدَهُ ۥ بِجُنُودٍ لَّمْ تَرَوْهَا وجَعَلَ كَلِمَةَ اؐلَّذِينَ كَفَرُواْ اؐلسُّفۡلَىٰ ۗ وَكَلِمةُ اؐللهِ هِيَ العُليَا ۗ وَاؐللهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ

Allahazawajal vertdit : " Si vous ne lui portez pas secours... Allah l'a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l'avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu'il disait à son compagnon : "Ne t'afflige pas, car Allah est avec nous." Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité "Sa sakîna" et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d'Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage." (Coran 9/40)

Ils dépêchèrent des éclaireurs expérimentés et des groupes de Qoraychites vers le nord dans l'espoir de retrouver leur traces. Le Prophète saws vert, par son intelligence et sa sagesse, se dirigea pas directement à Médine, mais s'orienta d'abord vers le sud pour atteindre un mont difficile d'accès, appelé Mont Thawr, au sommet duquel se trouvait une caverne où il pourrait, lui et son compagnon, se reposer jusqu’à ce que les recherches s'arrêtent.

Les efforts de la tribu de Qoraych les conduisirent à la caverne de Thawr. Le danger était imminent. Abou Bakr radi allahu anhu, qui entendait leurs voix, dit : " Ô Messager d’Allah, s'ils regardent sous leurs pieds, ils nous verront". Le Prophète saws vert, lui répondit, avec assurance et confiance en la promesse d'Allahazawajal vert : " Abou Bakr, que dis-tu de deux compagnons qui ont pour troisième partenaire Allah ? ". Sa confiance en Allah azawajal vert, était sans faille. Une araignée tissa sa toile, une colombe pondit et couva un œuf à l’entrée de la grotte. Les Qoraychites exclurent l’idée que le Prophète saws vert, puisse se trouver dans cet endroit et repartirent bredouilles.

Nos deux compagnons s’arrêtèrent à Qouba, ville située à quelques kilomètres de Médine. Ils y demeurèrent quatre jours durant lesquels la première mosquée de l’Islam fut construite. Ali radi allahu anhu qui était resté à la Mecque régler les dernières affaires, put enfin les rejoindre. Les oncles maternels du Prophète saws vert furent appelés afin d’escorter leur neveu vers Médine.

Les familles de Médine se concurrençaient pour proposer au Prophète saws vert l’hospitalité. Mais il préférait suivre les pas de sa chamelle Qaswa qui, sous les Ordres d’Allahazawajal vert, s’arrêta soudain et s’assied. Elle désignait ainsi l’emplacement de la future demeure et mosquée. Ce jour unique marqua le début d’un nouveau rayonnement pour l’Islam.

Le Prophète saws vert participa à la stabilité de Yathrib en réconciliant les Ansars entre eux et en intégrant les Mouhajirins. Cette nouvelle nation islamique naissante basée sur l’amour, la fraternité, la solidarité, le partage… constitua un nouvel ordre équilibré qui répandra des valeurs universelles. Le nouveau système économique instauré basé sur la justice interdira l’usure qui favorisait de trop grandes inégalités entre les riches et les pauvres.

On verra apparaitre la première constitution que l’humanité ait connue, les statuts personnels, les bases de la citoyenneté, les droits et les devoirs de tous. Elle précisa aussi le devoir du musulman de ne pas persécuter ceux qui sont différents, de les consulter et les concerter pour le vivre ensemble. Cette constitution établit des règles sociales justes et équitables pour que l’Homme puisse vivre en harmonie dans son environnement. Ainsi, le Prophète saws vert construisit une nation où le respect et les valeurs de la citoyenneté se propagèrent dans l’espace et dans le temps.

De Yathrib, qui deviendra la capital de l'islam, Il présentera son message à l’humanité entière. Il sollicitera les tribus arabes, interpellera les peuples et s’adressera aux rois.

Les païens lancèrent, en effet, plusieurs campagnes militaires pour exterminer l’État musulman naissant. Mais les Ansâr demeurèrent fidèles au Prophète saws qui n’eut de cesse de les aimer et de les louer. Ce fut le deuxième calife, `Umar Ibn Al-Khattâb radi allahu anhu qui choisit l’année de la hijrah comme point de départ du calendrier musulman.

Le calendier

Le calendrier islamique est lunaire et non solaire. Allah azawajalb déclare dans le Coran : " Ils t’interrogent sur les croissants de lune - Dis : "Elles servent aux gens pour compter le temps, et aussi pour le Hajj (pèlerinage)..." (Coran 2/189)

Il affirme encore : " C’est lui qui a fait du soleil un clairté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin, afin que vous sachiez le nombre des années ainsi que le calcul (du temps).... " (Coran 10/5).

هُوَ ٱلَّذِي جَعَلَ ٱلشَّمْسَ ضِيَاءً وَٱلْقَمَرَ نُورًا وَقَدَّرَهُ مَنَازِلَ لِتَعْلَمُوا عَدَدَ ٱلسِّنِينَ وَٱلْحِسَا


Le calendrier islamique qui comporte 12 mois : 

Allah azawajalb dit : " Le nombre de mois, auprès d'Allah, est de douze (mois), dans la préscription d'Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d'entre eux sont sacrés ..." (Coran 9/36)

 إِنَّ عِدَّةَ ٱلشُّهُورِ عِندَ ٱللَّهِ ٱثْنَا عَشَرَ شَهْرًا فِي كِتَابِ ٱللَّهِ يَوْمَ خَلَقَ ٱلسَّمَاوَاتِ وَٱلْأَرْضَ مِنْهَا أَرْبَعَةٌ حُرُمٌ ۚ ذَٰلِكَ ٱلدِّينُ ٱلْقَيِّمُ ۚ فَلَا تَظْلِمُوا فِيهِنَّ أَنفُسَكُمْ

Les quatre mois sacrés sont les mois de Dhoul-Hidja, ainsi que celui qui le précède et celui qui vient après lui, à savoir Dhoul-Qi’ada et Mouharram. le quatrième est l’avant dernier avant le mois de Ramadan ; son nom est Radjab.

On parle d'année hégirienne (ou de l'Hégire), d'après une chronologie qui prend son origine avec l'émigration de notre Prophète saws à Medine. (Voir lui haut)

Le 1er jour de l’hégire est le 1 mouharram de l’an 1, date du départ de notre Prophète saws de la Mecque pour Médine. C’est à l’époque du Califat de Omar ibn Al-khatab radi allahu anhu que le calendrier islamique fut choisit comme point de départ du calendier musulman. L’Hégira marqua un tournant dans la mission du Prophète saws et une révolution en l’Islam.

يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔو نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِـرُونَ

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Outhman et Ali radi allahu anhum et tous les autres compagnons  et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed  afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.