Arabesque haut

Le testament

Arabasque haut

Chers frères et sœurs en islam, Il est  essentiel de prévenir et de veiller à ce que nos enfants vivent toujours dans un environnement islamique, car c'est une obligation devant Allah azawajalb. C'est pourquoi ce document, dans lequel, incha Allah, nous résumerons brièvement l'importance du testament en islam, ainsi que les types de testaments qu'ils peuvent être faits.

Importance de la wasiyah (testament) et la justice en islam

Le testament est obligatoire pour tout musulman qui a des biens. Allah azawajalbdit : "On vous a prescrit, quand la mort est proche de l'un de vous et s'il laisse des biens, de faire un testament en règle en faveur de ses père et mère les plus proches. C'est un devoir pour les pieux." (Coran 2/180)

Et notre bien-aimé Prophète saws nous a incité fortement à écrire notre testament et à y être juste envers tout le monde, car c'est la dernière chose que nous allons faire dans cette vie, avant d'aller à la rencontre d'Allahazawajalb.

Sachez chers frères et sœurs que cette vie est éphémère et que la vie après la mort est la vraie vie, alors essayez d'être juste dans votre testament, ne vous soucier guère de ce que les gens peuvent dire dans cette vie et travailler pour la vraie vie afin de rencontrer Allah avec de bonnes actions.

Le testament vous permet de choisir vos héritiers et légataires, et d'établir clairement vos dernières volontés. Un testament bien fait est le gage du respect de vos volontés. En absence de testament, c'est la loi qui détermine les personnes qui héritent de vos biens et c'est votre conjoint ou les membres de votre famille qui décideront comment vos funérailles et votre enterrement se dérouleront.

L'absence de testament a été la cause de certains incidents à des musulmans dont les membres de leur famille ou leur conjoint ne sont pas musulmans. C'est ainsi qu'à plusieurs reprises des musulmans se sont fait incinérer ou enterrer dans des cimetières non musulmans. De pareils cas peuvent se produire à n'importe quel moment.

Le statut du testament en islam

En effet, le testament n’est pas obligatoire, mais il est recommandé, conformément à ce qui a été rapporté dans les Sahîh de Boukhârî et de Mouslim, selon Ibn Omar, ⁣radi allahu anhu, le Prophètesaws, a dit : " Un musulman qui possède une chose dont on peut disposer après sa mort, n’a pas le droit de rester deux nuits sans que son testament ne soit écrit devant lui." (Rapporté par Boukhârî dans le chapitre des testaments (2738), Mouslim dans le chapitre des testaments (1627).)

Par contre, si la personne a des dettes ou des droits sans preuves écrites, le testament peut devenir obligatoire, elle doit les signaler, afin que les droits des gens ne soient pas lésés.

De même, il est préférable d’avoir deux témoins et de faire certifier son testament par une personne de science ; il ne doit pas se contenter de l’écrire, pour éviter toute falsification. Et c’est Allah azawajalbQui accorde le succès.

Les formes du testament légal :

Selon vos désirs, votre situation ou pour toute autre raison, vous êtes libre de faire votre testament sous l'une des trois formes suivantes :

Le testament olographe

Le testament olographe est le testament dont la forme est la plus simple. Il ne coûte rien et peut ne comporter que quelques lignes. Le testament olographe doit cependant être entièrement écrit à la main et signé par le testateur (c'est-à-dire la personne qui lègue ses biens). Vous ne pouvez donc pas le rédiger à la machine à écrire ou à l'ordinateur, ni utiliser un formulaire. Aucun témoin n'est requis pour valider ce type de testament. Par ailleurs, il est préférable de le dater, même si ce n'est pas essentiel pour en assurer la validité. De cette façon, si vous avez rédigé plusieurs testaments, il sera facile d'identifier le plus récent, celui qui témoigne réellement de vos dernières volontés. Si vous choisissez cette forme de testament, vous seul en connaîtrez l'existence. Afin de vous assurer qu'on le retrouvera au moment voulu, vous devriez informer une personne de confiance de l'endroit où vous le conservez. Vous pouvez aussi le confier à une personne de confiance, un notaire ou à un avocat, qui l'enregistrera.

Le testament devant témoins

Le testament devant témoins est un document que vous rédigez vous-même. Vous pouvez l'écrire à la main, à la machine à écrire ou à l'ordinateur. Vous pouvez également le faire rédiger par une autre personne. Dans tous ces cas, vous devez déclarer en présence de deux témoins majeurs que le document est votre testament et le signer. Vous pouvez aussi demander à quelqu'un de le signer pour vous, en votre présence et suivant vos instructions. Après votre signature, les témoins doivent aussitôt signer le testament en votre présence. Lorsque le testament est écrit par un tiers ou à l'aide d'un appareil (machine à écrire, ordinateur, etc.), vos témoins et vous devez signer chacune des pages ou y apposer vos initiales. Vous n'avez pas besoin de divulguer le contenu de votre testament aux témoins. Cependant, tout comme pour le testament olographe, assurez-vous qu'une personne de confiance connaît l'endroit où vous le conservez. Vous pouvez aussi le confier à un notaire ou à un avocat, qui l'enregistrera. À votre décès, vos héritiers devront faire vérifier votre testament.

Le testament notarié

Le testament notarié, c'est-à-dire fait par un notaire, est soumis à plus de formalités que les deux formes précédentes. Il doit être reçu par un notaire en présence d'un témoin ou, dans certains cas, de deux témoins, par exemple lorsque le testateur est aveugle. Le testament doit faire mention de la date et du lieu où il est reçu. Il est lu par le notaire au testateur seul ou, si ce dernier le souhaite, en présence d'un témoin. Une fois la lecture faite, le testament est signé par le testateur, le notaire et le témoin, en présence les uns des autres. Le testament notarié comporte des avantages. Comme le notaire en conserve l'original, vous ne risquez pas de le perdre et vos légataires sont certains de le retrouver le jour de votre décès. En plus, vous bénéficiez de l'expérience et des conseils d'un professionnel en droit, ce qui vous permettra peut-être d'éviter des erreurs qui pourraient mettre vos légataires dans l'embarras. Vous n'aurez pas à redouter que quelqu'un s'oppose à l'exécution de vos dernières volontés, ce testament étant plus difficile à attaquer en justice puisqu'il est un acte authentique selon la loi. Enfin, à votre décès, vos héritiers n'auront pas à faire vérifier votre testament.

Recommandations

Le testament notarié est le meilleur testament que vous puissiez rédiger, car vous serez mieux protégé.

L'utilisation de termes génériques comme mes enfants, mes neveux et nièces ou d'autres expressions similaires pour désigner vos légataires peut donner lieu à une contestation juridique. Soyez le plus précis possible dans vos termes.

Dans un testament, vous devez nommer un liquidateur, qu'on appelait auparavant "exécuteur testamentaire". C'est la personne chargée de liquider ou de régler une succession, alors pensez à une personne de confiance qui pourra faire ce travail. C'est le liquidateur qui est chargé de veiller à la parfaite exécution des volontés du défunt. Les pouvoirs et devoirs du liquidateur sont prévus par la loi. Il doit, entre autres, rechercher le dernier testament, dresser un inventaire des biens du défunt, payer ses dettes, distribuer les biens aux héritiers et démarches administratives.

Si vous avez des enfants mineurs, essayer d'être le plus précis possible concernant la garde de vos enfants en cas de décès des deux parents. Précisez que la famille d'accueil soit musulmane, et si vous êtes proches d'autres familles musulmanes, assurez-vous de mentionner clairement que la garde sera assignée à cette famille. Prévoyez aussi d'autres recours au cas où cette famille serait incapable de les prendre en charge (à cause de maladie ou vieillesse).

Si les membres de votre famille ou votre conjoint ne sont pas musulmans, commencez le plus vite possible par le testament devant témoins, dans lequel vous mentionnerez vos souhaits pour les funérailles et l'enterrement, en attendant de faire un testament notarié. Puis, avisez votre famille, ainsi que vos frères et sœurs, afin de faire en sorte que vos volontés soient respectées.

Sachez que les problèmes qui peuvent survenir à la suite de votre décès peuvent se produire de votre vivant en cas d'inaptitude physique ou psychologique.

Le droit d’héritage testamentaire n’est valable que dans la limite du tiers de la propriété du défunt, en faveur de personnes autres que les créanciers et les héritiers. Cette règle semble avoir deux raisons d’être : tout d’abord, elle permet à l’intéressé de procéder à des ajustements de circonstance dans des cas extraordinaires, lorsque la règle normale est source de difficultés, car un tiers de la propriété est suffisant pour l’acquittement de tels devoirs moraux. D’autre part, cette loi testamentaire sert à éviter l’accumulation de richesses entre les mains d’un petit nombre, ce qui ne manquerait pas d’arriver si toute la propriété était léguée par testament à une seule personne, à l’exclusion de tous les autres parents. L’Islam favorise la circulation des richesses entre le plus grand nombre de personnes possible, en tenant compte des intérêts de la famille.

 L’islam a ainsi pris deux mesures ; d’une part, la distribution obligatoire des biens d’une personne décédée entre ses parents proches, et d’autre part, une restriction portant sur la liberté des legs testamentaires. Les héritiers légaux n’ont besoin d’aucune disposition testamentaire pour hériter la propriété du défunt dans les proportions définies dans les versets du Coran 4/11- 12  et Verset 4/176.

Un testament n’est requis qu’en faveur de ceux qui ne disposent pas de droit sur l’héritage du défunt. Il y a égalité entre les parents de même niveau, et il n’est pas permis de donner à un fils (que ce soit l’aîné ou le cadet) davantage qu’à un autre, qu’il soit majeur ou mineur. Les premières charges déduites de la fortune du défunt couvrent les frais de son enterrement. Ce qui en reste va ensuite à ses créditeurs, la liquidation des dettes ayant priorité sur le "droit" des héritiers. En troisième lieu, on applique son testament, dans la mesure où il n’excède pas le tiers de la propriété disponible, ainsi non seulement aucun héritier ne peut être favorisé ou défavorisé par un legs testamentaire, mais des limites ont été fixées à l’attribution d’une portion de patrimoine à ceux qui n’ont pas la qualité d’héritiers, afin de donner priorité aux héritiers avant toute autre personne. C’est seulement après avoir honoré ces trois premières obligations que les héritiers entrent en ligne de compte. L’époux ou l’épouse, les parents, les descendants (fils et filles) sont les héritiers de premier rang et ont une part de l’héritage assurée dans tous les cas. Les frères et sœurs, ainsi que les parents plus éloignés, héritent du défunt uniquement en l’absence de parents plus proches. Les parents plus éloignés incluent oncles, tantes, cousins, neveux et autres.

Dans les pays dont les gouvernements n’appliquent pas la loi islamique, mais reconnaissent le droit au testament, les habitants musulmans peuvent et doivent utiliser ce recours, afin d’accomplir leur devoir religieux ayant trait à la disposition de leur propriété après leur décès.

Exemple de testament à télécharger : Format PDF iconePdf.

decor arabesque bas

Wa Allâhou A’lam
Allah est le plus savant

Le savoir parfait appartient à Allahazawajalb, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed saws vert, ainsi que sur sa Famille, et qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés : Abou Bakr, 'Omar, 'Othman et Ali et les autres compagnons radi allahu anhumet ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

band decoSi j'ai écrit quelque chose qui contredit ce qu'Allah azawajalbdit, ou ce que le Prophète Mohammed saws a dit, fait ou toléré, ou un principe établi par consensus, il s'agit d'une erreur de ma part et l'influence du diable, cela est à délaisser. Seul le Prophète Mohammedsaws est infaillible dans ce qu'il a dit ou a fait. Seul Allah azawajalb est Parfait.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du Prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

Arabesque
arabesque centrale
Arabesque

© Copyright 2023 - L'Islam.com - La religion Véridique
Louange à Allah pour nous avoir permis de créer ce site. Qu'Allah nous protège et tous ceux qui visitent ce site

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner