La malédiction

Les savants disent qu'Il n'est pas permis à un croyant de maudire quiconque parmi les créatures d'Allah à l'exception de ceux qu'Allah azawajalb a maudit dans Son Livre (Le Coran) ou que le Prophète d'Allah saws a maudit et qu'Il n'est pas permis de maudire une personne en particulier, qu'elle soit musulmane ou mécréante. Il faud habituer sa langue à dire des bonnes paroles, d'avoir un bon comportement tant sur le plan des propos que des actes tout en évitant de maudire et d'insulter les gens.

Le vrai croyant ne maudit, ni ne calomnie ni ne profère des obscénités ou des paroles indécentes. Celui qui maudit quelque chose qui ne mérite pas cette malédiction, n'a d'expiation à faire que le repentir sincère avec la résolution de ne plus recommencer ce genre de mauvais acte. Il doit en outre multiplier les rappels et les demandes de pardon à Allah , de L'implorer, azawajalb.

Selon Ibn Mas'oud radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Le croyant n'est pas médisant, il ne maudit pas les autres, il ne se montre pas grossier ni vulgaire."

Le Prophète saws a dit : "Ne vous maudissez pas par la malédiction d'Allah, ni par Sa colère et ni par le feu".(Rapporté par Tirmidhi et Abou Dawoud)

Selon Abdoullah ibn Mess’oudradi allahu anhu, le Prophète saws, a dit : "Le musulman ne diffame pas, ne maudit pas, n’est pas grossier et n’est pas vulgaire" (Rapporté par l’Imam Ahmed, Tirmidhi et d’autres), car cela est en contradiction avec la foi.

Selon Abou Darda radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Lorsqu'un homme maudit quelque chose (ou quelqu'un), la malédiction s'élève au Ciel et les portes du Ciel se referment devant elle. Alors, elle redescend sur Terre, mais les portes de la Terre se referment également devant elle. Elle se déplace ensuite à droite et à gauche et si elle ne trouve pas de passage, elle revient alors vers celui à qui elle était destinée s'il la mérite. Dans le cas ou il ne la méritait pas, elle se retourne contre celui qui l'a proférée. "

Selon Abou darda radi allahu anhu, le Prophètesaws, a dit : "Ceux qui maudissent ne seront ni intercesseurs ni témoins le jour de la résurrection". (Rapporté par Mouslim).

D'après Abdallah radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Le croyant ne critique pas les autres, ne maudit pas, n'est pas vulgaire ni impertinent". (Rapporté par Tirmidhi)

Penser avoir de la malédiction, c'est penser être privation de la miséricorde divine et bien éloigné d'elle et livré au châtiment d'Allah. Celui qui commet un acte à cause duquel il a mérité la malédiction comme la consommation du vin, du fruit de l'usure ou l'insulte de ses parents ou d'autres grands péchés. Ce qui ne signifie pas que l'intéressé séjournera éternellement en enfer car quand quelqu'un qui  adhère à la foi en l'unicité d'Allahazawajalb, puis meurt animé de cette foi, il peut entrer en enfer à cause  de ses péchés si Allah azawajalbveux, mais il n'y restera pas éternellement selon la doctrine de la communauté des partisans de la Sounna.

Wa Allâhou A’lam
Allâh azawajalb est le plus savant

Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.