يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔو نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِـرُونَ • • • هُوَ اؐلَّذِىۤ أَرۡسَلَ رَسُولَهُ ۥ بِاؐلۡهُدَىٰ وَ دِينِ اؐلۡحَقِّ لِيُظۡهِرَهُ ۥ عَلَى اؐلدِّينِ كُـلِّهِ ۦ وَ لَوۡكَرِهَ اؐلۡمُشۡرِكُونَ

decorarabesqueD2decorarabesqueG2 

Sourate Fâtir (Le Créateur)

Récitée par Cheikh Saad-El-Ghamidi

Nom

Cette sourate tire son nom du mot tir (Créateur) qui apparaît dans son premier verset. Son autre nom est "Al-Malâ’ikah" (les Anges), cité dans le premier verset aussi.

Période de Révélation

Le style de cette sourate montre qu’elle fut probablement révélée au milieu de la période mecquoise, plus particulièrement à l’époque où l’opposition s’était accrue et toute méchanceté fut mise à l’œuvre pour faire échouer la Mission du Noble Prophètesaws.

Thème

La sourate avertit et réprimande les Mecquois et leurs chefs pour leur opposition au Message du Monothéisme prêché par le Saint Prophète saws, à la manière d’un avertisseur qui leur veut du bien. Aussi, c’est comme si elle les réprimandait à la manière d’un enseignant qui dirait : "Ô imprudents, la voie à laquelle le Prophète vous appelle vise votre propre bien. Votre colère, vos ruses et machinations pour le contrecarrer ne sont pas dirigées contre lui mais contre vous-mêmes. Si vous ne l’écoutez pas, vous ferez du tort à vous-mêmes, aucunement à lui."

Écoutez ce qu’il dit et méditez, vous verrez qu’il n’y a rien de faux dans ses propos. Il rejette l’associationnisme. Observer avec soin le monde autour de vous, vous réaliserez vous-mêmes que l’associationnisme n’a aucun fondement en ce monde. Il appelle au Monothéisme. En usant de bon sens, vous arriverez à la conclusion que nul et personne en dehors d’Allâh azawajalb, Le Créateur de l’univers, ne possède les Attributs divins, le Pouvoir et l’Autorité. Il vous dit que vous n’avez pas été créés pour être irresponsables dans ce monde, mais que vous devrez rendre compte de vos actes à Dieu azawajalbet qu’il y aura une vie après la présente où chacun récoltera les fruits de ce qu’il aura planté ici-bas.

Avec un peu de réflexion, vous verrez que vos doutes et étonnements sont absolument non fondés. Ne voyez-vous pas le phénomène de création dans la succession du jour et de la nuit. Comment peut-on croire que notre propre résurrection soit impossible, alors que Dieu azawajalb nous a créés d’une insignifiante goutte de sperme ?

Votre propre intellect ne témoigne-t-il pas que le bien et le mal ne peuvent être équivalents ? Pensez alors et jugez par vous-mêmes quant à ce qui est raisonnable : que le bien et le mal conduisent au même sort et s’achèvent dans la poussière, ou que le bien soit récompensé par le bien et le mal par le mal ?

Maintenant, si vous n’admettez pas ces preuves rationnelles et sensées, si vous n’abandonnez pas vos fausses divinités et poursuivre votre vie comme des individus irresponsables, le Prophète saws n’aura rien perdu. C’est vous-mêmes qui en subirez les conséquences. La seule responsabilité du Prophète saws était de vous transmettre de la vérité : voilà qui est fait.

A cet égard le Prophète saws fut consolé à maintes reprises, comme pour lui dire : " Quand tu accomplis ta mission de la meilleure façon, tu n’es point responsable de ceux qui persistent dans l’erreur et refusent le droit chemin. En outre, le Prophète saws fut également consolé quant aux conséquences "N’aies de regret pour ceux qui refusent de croire en toi. N’épuise pas ton esprit à vouloir trouver un moyen pour les guider vers le droit chemin. Consacre plutôt toute ton attention à ceux qui sont enclins à t’écouter". Aussi la bonne nouvelle fut-elle annoncée aux croyants afin qu’ils se sentent renforcés, encouragés et pour qu’ils restent fermes sur le chemin de la Vérité, plein de foi en la Promesse d’Allâh azawajalb.

Interprétation de la sourate - Tafsir Ismaïl abn Kathir

decorarabesqueGdecorarabesqueD

 
Allah