decorarabesqueD2decorarabesqueG2 

Sourate Al-Ahzâb (Les Coalisés)

Récitée par Cheikh Saad-El-Ghamidi

Nom

La sourate tire son nom "Al-Ahzâb" du verset 20.

Période de Révélation

La sourate parle de trois événements importants qui sont : la Bataille de la Tranchée (ou Al-Ahzab : les Clans ou les Coalisés), qui eut lieu pendant le mois de Shawwâl, en l’an 5 après l’Hégire ; l’attaque contre les Banou Quraydhah, entreprise durant Dhoul-Qi`dah, en l’an 5 après l’Hégire ; et le mariage du noble Prophète saws avec Zaynab radi allahu anha1, contracté le même mois de la même année. Ces événements historiques déterminent exactement la période de la révélation de cette sourate.

Contexte Historique

La défaite de l’armée islamique dans la Bataille d’Ouhoud (en l’an 3 après l’Hégire) résultant de l’erreur des archers désignés par le Prophète saws a tellement contribué à renforcer le moral des païens arabes, des juifs et des hypocrites qu’ils se crurent bientôt capables d’exterminer complètement l’Islam et les musulmans. Leur bon état moral peut s’expliquer par les événements qui suivirent Ouhoud. A peine deux mois s’étaient écoulés lorsque la tribu des Banou Asad de Najd commença à préparer une attaque contre Médine. Le noble Prophète saws dut envoyer un contingent sous le commandement d’Abou Salama.
pour les neutraliser.

Au mois de Safar de l’an 4 après l’Hégire, certaines personnes des tribus d’Adal et de Qarah demandèrent au noble Prophète saws d’envoyer quelques hommes pour les instruire sur l’Islam. Par conséquent, il permit à six de ses compagnons de les accompagner pour ce projet. Mais à Raji (entre Rabigh et Jeddah), ils appelèrent Houdhail à se rebeller contre eux, qui tua quatre des compagnons et emmena les deux autres (Khoubaib Ibn Adi et Zayd Ibn ad-Dathinna radi allahu anhu à la Mecque pour les vendre à l’ennemi.

Par ailleurs, en ce même mois de Safar, à la demande d’un chef des Banou `Âmir, le noble Prophète saws envoya une députation de quarante (selon d’autres soixante dix) prêcheurs afin de former les jeunes hommes Ansars, à Najd. Mais ils furent également trahis. Les gens d’Ousayya, Ri’l et Dhakwan, des tribus de Banou Soulaym, les encerclèrent par surprise à Bi’r Ma`ouna et les assassinèrent tous. Pendant ce temps, la tribu Juive de Banou an-Nadir de Médine, grandement encouragée, continuait de violer les traités ; à tel point que durant Rabi’al Awwal, de l’an 4 de l’Hégire, ils complotèrent contre la vie du saint Prophète saws lui-même. Ainsi, pendant Joumâdâ Al-Ûlâ, de l’an 4, les Banou Thalba et les Banou Mouharib, deux tribus des Banou Ghatafan, entamèrent les préparatifs de l’attaque de Médine. Le saint Prophète saws dut les punir. Donc, encore après leur défaite à Ouhoud, les musulmans continuèrent à subir des répercussions pendant sept à huit mois.

Cependant, c’était la détermination du noble Prophète saws ainsi que la sagesse et l’esprit de sacrifice de ses grands compagnons qui changèrent radicalement ces conditions défavorables en un laps de temps très court. Le boycott économique par les Arabes avait rendu la vie dure aux gens de Médine. Toutes les tribus polythéistes autour de Médine se rebellaient. A l’intérieur même de Médine, les mesquineries des juifs et des hypocrites furent vaines. Les avancées successives faites par une poignée de musulmans sincères, sous la direction du noble Prophète saws, ont non seulement rétabli l’image de force de l’Islam en Arabie, mais aussi permis d’augmenter le nombre de fidèles.

Interprétation de la sourate - Tafsir Ismaïl abn Kathir

decorarabesqueGdecorarabesqueD

 
Allah