decorarabesqueD2decorarabesqueG2

LES MERS DISTINCTES


La Tradition Islamique décrit l'évocation de deux mers appelées à se rencontrer ou se jeter l'une dans l'autre. Aussi, personne ne saurait attribuer la paternité d’une telle "découverte" à un bateau de recherche océanographique, la Calypso, en l’occurrence, alors que Tabari y faisait allusion en son temps.

Elles son habituellement séparées des océans par la distance, le relief et le cycle atmosphérique qui a donné naissance à l'eau potable. Si en amont, les eaux douces sont séparées des mers, en aval au contraire. Ce sont les grands fleuves et à leurs débouchés, les estuaires. Leurs eaux s'étalent suffisamment pour constituer une entité bien distincte, et parfois considérable. Les eaux du Tigre et de l'Euphrate forment de la sorte une avancée de100 à 150 kilomètres dans la mer pour se mélanger et celles de l'Amazone s'étendent sur un diamètre de 300 kilomètres en plein Océan Atlantique, avant de se confondre et perdre leur identité.

Une des caractéristiques des mers découverte tout récemment est exprimée dans un verset coranique comme suit :

Dieu azawajalb dit : "Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent." (Coran 55/19-20)

Détroit de gibraltarCette propriété des mers, qui convergent sans pourtant se mélanger, n'a été découverte que récemment par les océanographes. En raison d'une force physique appelée "tension de surface", les eaux des mers voisines ne se mélangent pas. Du fait d'une différence de densité, la tension superficielle empêche les mers de se mélanger, comme si un mur très fin les séparait.1

Ce qui est remarquable, c'est qu'à une époque où l'on n'avait aucune connaissance sur la physique, la tension de surface ou l'océanographie, ce phénomène ait été évoqué dans le Coran.

De grandes vagues, de puissants courants, et des marées existent en mer méditerranée et dans l'océan atlantique. L'eau de la mer méditerranée pénètre dans l'atlantique par le détroit de Gibraltar. Mais leurs température, salinité et densité ne changent pas, à cause de la barrière qui les sépare.

Ces informations n'ont été découvertes que récemment à l'aide d'équipements de pointe servant à mesurer la température, la salinité, la densité, la dissolubilité de l'oxygène, etc. L'œil humain ne peut percevoir la différence qui existe entre deux mers qui se rencontrent; car à l'oeil nu, les deux mers nous apparaissent comme une seule mer homogène. De la même façon, l'oeil humain ne peut percevoir, dans les estuaires, la division de l'eau en trois types: l'eau douce, l'eau salée, et le barrage (ou zone de séparation)
Voir autres infos relatifs au sujet

1. Richard A. Davis, Principles of Oceanography (Don Mills, Ontario, Addison-Wesley Publishing Company), pp. 92-93

Allah