decorarabesqueD2decorarabesqueG2

L’embryon

Allah azawajalb dit : "Ne vous avons-Nous pas créés d'une eau vile que Nous avons placée dans un reposoir sûr, pour une durée connue ? Nous l'avons décrété ainsi et Nous décrétons (tout) de façon parfaite". (Coran 77/20-23)

Allahazawajalbdit : "Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs !" (Coran 23/12-14)

Abdallah ben Mas`oud radi allahu anhu a relaté : "Le Messager de Dieu saws qui est véridique et qu'on croit sur parole, nous a tenu ce propos : "Chacun de vous, sa création est assemblée dans le ventre de sa mère pendant quarante jours, en étant alors goutte (notfa). Ensuite, il est en quelque chose qui s'accroche (`alaqa) pendant une durée similaire. Ensuite, il est une petite masse de chair (comme mâchée, moudgha) pendant une durée similaire. Ensuite, un ange lui est envoyé qui insuffle en lui l'esprit (roûh) et qui est chargé de quatre paroles, à savoir d'inscrire ses ressources (qui lui seront octroyées), la durée de sa vie, ses actes, (s'il sera) "damné" ou "bienheureux". Et par Dieu, nul dieu si ce n'est Lui, l'un de vous ne cesse de faire des actes de ceux qui sont au Paradis, au point qu'il n'y aura entre lui et le Paradis qu'une coudée. Cependant, ce qui a été écrit le précédera, il fera alors les actes de ceux qui sont en Enfer, puis y entrera. L'un de vous aussi ne cesse de faire les actes de ceux qui sont en Enfer, au point qu'il n'y aura entre lui et celui-ci qu'une coudée. Cependant, ce qui a été écrit le précédera, il fera alors des actes de ceux qui sont au Paradis, puis y entrera" (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

embryon1Ces versets ci-dessus sur la création des êtres humains contiennent des informations fondamentales du domaine de l’embryologie. En qualifiant l’utérus de reposoir solide, une caractéristique importante a été localisée avant les percées de la science moderne. (Allah est certes le plus Savant.) Ce processus qui commence par le zygote issu de la fusion des cellules de l’œuf et du sperme. Trois heures après la fécondation, et tout en poursuivant sa progréssion vers l'utérus, l'œuf commence à ce diviser. c'est le stade de la morula (ainsi nommée, en raison de sa ressemblace avec la mûre, fruit du murier). après un voyage de trois jours il arrive dans l'utérus, mais ne ce fixe pas encore, car l'environnement n'est pas encore adapté aux conditions compatibles à l'adoption de l'œuf dont la moitié du patrimoine est étranger au corps de la femme. L'utérus réagit  par une augmentation de la perméabilité des petits vaisseaux sanguains, les capillaires, en les ériguant, ce qui va permettre au blastocyte d'adhèrer comme une ventouse. L'embryon est bien accroché à l'utérus. La différenciation des cellules en s'accentuant, et ce jusqu’à la naissance d’un être humain complet, composé de billions de cellules fonctionnant en harmonie, se met en place dans l’utérus de la mère. Cet endroit permet à l’embryon d’achever ses neufs mois de développement et constitue certainement “un reposoir solide”.

Le terme mekiynin traduit par “solide” signifie également “inébranlable, sain, fixe, puissant, sûr”. Le mot kararin signifie aussi “endroit, stabilité, permanence, établissement”. Ces mots décrivent de façon tout à fait appropriée le ventre de la mère.

L’utérus de la mère isole le bébé des agents externes, de la lumière, du bruit, des chocs et des pressions. Situé dans la cavité pelvienne, l’utérus est protégé par des os épais et solides qui cernent l’endomètre à l’intérieur, permettant de supporter le poids de l’embryon jusqu’à la fin de la grossesse. Cette structure composée de puissants muscles est construite de sorte à permettre la croissance et le développement idéal du bébé. Au cours de la grossesse, les ligaments attachés aux os de la région s’épaississent et s’allongent, rendant ainsi l’utérus plus solide et plus stable.

L’embryon dispose également d’une source de chaleur, d’eau, d’oxygène et de nutriments tout au long de son développement. L’utérus de la mère subit de nombreux changements visant à le renforcer au cours de la grossesse. Avec tous les muscles, les ligaments et les tissus élastiques qu’il contient, le nombre de vaisseaux sanguins et de nerfs augmentent. L’utérus est ainsi capable de multiplier son poids par vingt et sa contenance par 1000 sans en souffrir.

Les trompes de Fallope qui soutiennent l’utérus, les ovaires et les autres tissus de liaison se renforcent et deviennent plus élastiques.

embryonLes changements constants dans l’utérus se poursuivent même quand l’embryon est devenu un bébé sain bien plus gros qu’à son stade initial. Maintenant l’utérus se transforme de sorte à permettre l’expulsion sécurisée du bébé. Au cours de la grossesse, un autre miracle a lieu. Le bébé est protégé de toute menace interne. Quand un corps étranger pénètre dans le corps, comme au cours d’une greffe d’organe, le système de défense du receveur commence à réagir, ce qui peut avoir des conséquences fatales.

Or cela ne se produit jamais avec le fœtus. Le système immunitaire de la mère ne le considère pas comme un corps étranger. Il est tout à fait extraordinaire que le corps de la mère tolère les gènes étrangers venant du père, parce que le bébé est à 50% étranger. Marianne van den Heuvel, scientifique de l’Université de Guelph, qualifie se processus de “fascinant” et déclare : “Cela a toujours été une énigme de point de vue de l’immunilogie parce que le fœtus est en réalité étranger. Il est en partie de la mère et en partie du père. Il devrait donc être rejeté par le corps.”

Pourquoi le système de défense qui identifie et élimine les virus et les tumeurs en tant que corps étrangers ne déclare-t-il pas la guerre aux cellules du fœtus ? Par la volonté d’Allah le bébé est en sécurité dans l’utérus de la mère.

Les informations concernant l’embryologie fournies par le Coran concordent avec ce que la médecine moderne a réussi à identifier. Cela prouve clairement que le Coran est la révélation de notre Seigneur, le Créateur de tout l’univers. Le Coran indiquait déjà il y a plusieurs siècles que :

Allah azawajalb dit : "Et dans votre propre création, et dans ce qu'Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude." (Coran 45/4)

Comment le Messagersaws aurait-il pu savoir tout cela il y a 1400 ans, alors que les scientifiques ne l'ont découvert que récemment en utilisant des équipements de pointe et de puissants microscopes qui n'existaient pas à cette époque-là? Hamm et Leeuwenhoek furent les premiers scientifiques à observer des cellules de sperme humain à l'aide d'un microscope perfectionné en 1677 (c'est-à-dire plus de 1000 ans après la venue du Messager saws ). Ils crurent erronément que la cellule de sperme contenait un être humain miniature préformé qui grandissait à partir du moment où il était déposé dans l'appareil génital femelle

Source : https://www.miraclesducoran.com/

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

decor rond2