arabesque

Les pêchés à ne pas commettre

arabesque

 Selon l'Iman Al-Dahabi qui eu comme professeur Ibn Taymiya, 'Omar Ibn AlQawâs, 'Abdoulkhâliq Ibn 'Alwân et autres, a établie une liste de 70 pêchés.

1- Le polythéisme : le plus grave,

2- Le meurtre,

3- La magie,

4- La négligence de la prière,

5- Le refus de s'acquitter de la zakat,

6- La rupture du jeûne, lors du mois de Ramadan, sans excuse valable (maladie, voyage),

7- La négligence du pèlerinage alors qu'on est matériellement en mesure de le faire,

8- L'ingratitude envers son père ou sa mère,

9- Le refus d'aider des parents proches dans le besoin,

10- L'adultère,

11- L'homosexualité,

12- L'usure,

13- L'oppression d'un orphelin, et le détournement de ses biens,

14- L'invention de mensonges sur Dieu et son messager,

15- La fuite du combat lors de la guerre sainte,

16- Le gouvernement injuste, qui ne suit pas les prescriptions de l'Islam,

17- L'orgueil, la magnificence,

18- Le faux témoignage,

19- La consommation de boissons alcoolisées, la toxicomanie en général (haschich compris),

20- Le jeux de hasard,

21- La calomnie des femmes mariées,

22- La fraude, devant le trésor public ou avec les biens des aumônes,

23- Le vol,

24- Le banditisme de grand chemin, le gangstérisme,

25- Le faux serment,

26- L'injustice en général, le fait de ne pas suivre la charia (les lois de l'islam),

27- La dîme, pratique anté-islamique de ceux qui prélevaient un dixième du montant des marchandises (sur une marchandise, droit de passage, toutes formes de rackets, bakchichs douane ou police),

28- L'acquisition de biens par des moyens illicites : faux serment, vol, escroquerie, jeu de hasard,

29- Le suicide,

30- Le mensonge,

31- Le jugement non conforme aux révélations d'Allah,

32- Le pot-de-vin,

33- L'imitation des femmes par des hommes, et réciproquement, le travestisme et, a fortiori, le transsexualisme,

34- Le proxénétisme,

35- Le mariage blanc, mariage de pure convention conclu par intérêt,

36- La souillure, en particulier par l'urine,

37- L'hypocrisie, en particulier la simulation de la foi,

38- La dissimulation de la révélation divine, ou la manipulation des textes révélés, par des gens du Livre,

39- La trahison,

40- Le reproche joint à l'aumône,

41- La négation du destin décidé par Allah azawajalb, " l'existentialisme",

42- L'espionnage de personnes privées, l'indiscrétion,

43- La calomnie, la diffamation,

44- La malédiction,

45- La perfidie,

46- La croyance aux devins, aux astrologues, aux cartomanciennes,

47- L'insubordination de la femme, si le mari est juste,

48- Les représentations figurées, les idoles, les sculptures,

49- L'affliction exagérée et non sincère lors d'un décès (référence aux " pleureuses " anté-islamiques),

50- L'iniquité, la rébellion sans justification,

51- L'oppression (et mauvais traitements) des faibles : esclaves, pauvres, femmes, concubines, orphelins et aussi aux animaux,

52- La méchanceté envers son voisin,

53- L'offense et la calomnie des musulmans,

54- L'empiètement sur le droits des pauvres,

55- L'arrogance, aussi bien dans le port de riche vêtement que dans la démarche,

56- Le port, par l'hommes, de vêtements en soie et de bijoux en or,

57- La fuite pour un esclave, si le maître est juste,

58- Le sacrifice adressé à un autre qu'Allahazawajalb,

59- Le reniement de son père, en particulier par l'adoption d'un autre nom,

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band deco

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Outhman et Ali radi allahu anhum et tous les autres compagnons  et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.