• • سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه • • يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔـُٔو نُورَ اؐللهِ نِأَفۡوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِرُونَ

Le rite du Hadj ou la Omra

Chaque année des millions d’Hadjis, avec un voile blanc comme vêtement, pieds et têtes nus, ils prononcent à haute voix la talbia. C’est dans une atmosphère d’humilité et piété, avec un pacifisme sans pareil, ils se rencontrent/convergeant sur la plaine d’Arafat. Ceux qui souhaitent vivre ce moment inégal, et admirent ces gens de par le monde, issu de différentes parties du monde, réunis dans un endroit unique, prononçant en harmonie les mêmes paroles, aux mêmes rythmes, vêtus d’un habit d’humilités et d'égalités, alors ils doivent regarder les Hadjis tournant autour du Kabaa, et chaque année on note le même enthousiasme. Quelque chose d’unique en son genre, et il y a rien de comparable. Sont en effet heureux ceux qui ont la chance d’accomplir le cinquième pilier de l’islam, complétant ainsi leurs religions. Mais en quoi le hadj vraiment se distingue des autres rites, qui pousse chaque année les croyants à venir en masse répondre à l’appel d’Allah azawajalb, la talbia : je suis présent mon seigneur.

Le Hadj, c’est l’accomplissement de certains rites bien définis pendant des jours bien spécifiques. C’est pourquoi le Hadj est accompli pendant les 8 à 12 jours du calendrier/mois Thou Hidja. Pendant ces jours les Hadjis abandonnent tout, leurs plaisirs et ornements, ne se soucient de personne, ni même de eux-même  Tout comme l'amoureux, voulant se faire remarquer par leur créateur et lisant à haute voix, déclarant l’unicité d’Allah azawajalb, je suis présent, tu n’as pas d’associer.

Le Hadj a été ordonné dans le Coran, "... Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Allah Se passe largement des mondes." (Coran 3/97). Le Hadj est obligatoire une fois dans la vie seulement pour ceux qui en ont les moyens. Si pendant ces jours de Hadj une personne a suffisamment les moyens de financer le voyage et sa nourriture, alors il doit sacrifier les autres projets pour accomplir le Hadj.

L’obligation de faire le Hajj une fois dans sa vie, on peut le retrouver dans le Hadith rapporté par Abou Houreïra radi allahu anhu lorsque le Prophète fit un sermon et dit : "Ô Gens ! Allah vous a prescrit le Hajj. Faites-le". La récompense pour un Hadj Mabroor ( accepte ) n’est autre que le paradis. (Rapporté par Boukhari).

Le Prophète a dit : "Celui qui accomplit le pèlerinage sans proférer des paroles obscènes, ni commettre des actes indécents, sort de son pèlerinage aussi innocent que le jour de sa naissance".(Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Le Hajj devient obligatoire (farth) sur tout homme qui a un moment donne de sa vie, surtout pendant les mois de Shawwal, Thi Qa’da et Thi el Hijja, possède les moyens lui permettant d’accomplir le pèlerinage et de subvenir aux besoins de sa famille en son absence. Et cela, même s’il projetait d’utiliser ces moyens pour le mariage de ses enfants ou pour construire sa maison ou pour les études de ses enfants. Le pèlerinage est dû de sa part avant sa mort et il doit l’accomplir.

Au cas où il deviendrait invalide, il lui faudra trouver une personne qui accomplira le pèlerinage à sa place. Autrement, il devra faire un testament (wasiyyah) et y prévoir qu’une personne devra accomplir le pèlerinage à sa place après sa mort. La même obligation s’applique à une femme qui a les moyens pour accomplir le pèlerinage avec un mahram qui l’accompagne, car la femme ne peut faire le pèlerinage seul. La présence de son mari ou d’un de ses Mahram  ( c’est-à-dire toute personne masculine pubère qu’elle ne peut épouser ) est obligatoire.

Il est important de savoir qu'il y a trois sorte de pélérinage :

Le Hadj "Tamatou" : le pèlerin choisit de faire sa Omra avant son Hadj.
Le Hadj "Ifrad" : le pèlerin décide de ne faire que le Hadj et de ne pas effectuer la Omra.
Le Hadj "Quirane" : le pèlerin effectue le Hadj et la Omra ensemble.

Il est aussi important de savoir comment l’accomplir. Et il y a quatres choses très importantes, qu’on doit absolument faire

1 - La sacralisation (ihrâm) : l’intention d’entrer dans le rite du pèlerinage.
2 - La station à `Arafat.
3 - Le tawâf Ifâda (c'est le tawâf qui vient après la station à `Arafat).
4 - La marche entre Safâ et Marwa (Sa°yi).

Celui qui délaisse un pilier de ses quatre manasik, son pèlerinage est incomplet jusqu’à ce qu’il l’accomplisse.

 Al Ihraam (Sacralisation) c’est l'intention de faire l’Omra ou le Hajj, en prononcant la Talbia. Pour un homme il doit le dire à haute voix au moins une fois :

لَبَّيْكَ اللّهُمَّ لَبَّيْك لَبَّيْكَ لاَ شَرِيْكَ لَكَ لَبَّيْكإِنَّ الْحَمْدَ وَالنِّعْمَةَ لَكَ وَالمُْلْك لاَ شَرِيْكَ لَك

Les femmes doivent prononcer la Talbia à voix basse. C'est recommandé de faire deux rakaats avant de mettre l’Ihram. L’on doit déjà mettre l’ihram avant de rentrée Meka. Notez que si une personne va directement a Meka, ou, sort du Miqaat, ou va a El Madina, ou repars a Meka, alors il est important qu'elle porte l’Ihram. Si on est rentré dans les limites de Miqat sans Ihraam, il faut faire demi-tour et mettre l’Ihram. Au cas contraire il faut un payer un ’dam’


Wa Allâhou A’lam

Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah  azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed  saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.