Les relations familiales

L’Islam exhorte à la consolidation des liens de sang, eu égard à son impact sur l’établissement de la cohésion sociale ainsi que la pérennisation de la solidarité et de l’amour entre les musulmans. Allah azawajalb nous a ordonné de préserver les liens de parenté, et d’avoir un bon comportement avec nos proches. Les liens de parenté sont des liens sacrés et leur sauvegarde sont un fondement de l’Islam car non seulement le respect des liens de parenté est une condition pour être agréé d’Allahazawajalb, mais ils constituent l’équilibre de la famille et de la nation entière. L’affermissement des liens familiaux est un devoir.

Il est demandé aux musulmans de faire preuve de gentillesse et de générosité envers les membres les plus proches comme envers ceux qui le sont moins, qu’ils soient musulmans ou non. Allah azawajalb donne une telle importance au maintien de ces relations, que celui qui rompt le lien avec sa famille, Allah rompra le lien qui l’unit à lui. Dans le Noble Coran il est dit que celui qui rompt les liens familiaux sera maudit.

Allah azawajalb nous a mis en garde contre la rupture des relations familiales. Allah azawajalbdit à ce propos  : " (Mais) ceux qui violent leur pacte avec Allah après l’avoir engagé, et rompent ce qu’Allah a commandé d’unir et commettent le désordre sur terre, auront la malédiction et la mauvaise demeure." (Coran 13/25).

Allah azawajalb dit : "...Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. ". (Coran 4/1)

Allah azawajalb dit : " Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu' au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment, » (Coran 17/26)

En rompant les liens, ils se privent de la rétribution réservée, au jour du jugement dernier, à ceux qui consolident les liens familiaux et de beaucoup de biens dans leur vie en ce bas monde, à savoir la longévité et la richesse.

Le Messager saws a dit : "quiconque veut avoir beaucoup de richesse et  une longue vie doit consolider ses liens familiaux". (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Les liens de parentés à respecter selon leur rang de priorité, à savoir : Les pères et mères, les frères et sœurs, les grands pères et grandes mères, les oncles paternels et maternels, les tantes paternelles et maternelles, les cousins paternels et maternels. Et fait partie de ces liens les gendres (beau-fils).

Allah azawajalb dit: "Et c’est Lui qui de l’eau a crée une espèce humaine qu’Il unit par les liens de la parenté et de l’alliance." (Coran 25/54)

Le Messager saws a dit : "Tu entretiens les relations familiales avec celui qui les a rompues avec toi, tu donnes à qui ne t’as pas donné et tu pardonnes à qui a fait preuve d’injustice envers toi." (Rapporté par At-Tirmidi).

Il est un devoir de répondre à la rupture pas l’entretien des relations. Il n’est pas permis de répondre à la rupture par la rupture.

Le Messager saws a dit : "N’entrera pas au paradis celui qui rompt les liens de parenté." (Rapporté par Al-Bokhari)

Le Messager saws a dit : "Celui qui entretient, complètement les relations avec ses proches parents, ce n’est pas celui qui rend la pareille, mais c’est celui qui entretient les relations avec ceux qui les ont rompues avec lui". (Rapporté par Mouslim)

Le Messager saws a dit : "Celui qui respecte les liens de la parenté n'est pas celui qui rend le bien par le bien, c'est celui qui continue à respecter ses liens même-si ses proches les rompent" (Rapporté par Al-Bokhari)

Si celui qui rétablit la relation le fait par reconnaissance ou par compensation et n’a pas pris l’initiative en premier lieu, l’acte ne peut être assimilé à une action de raffermissement des liens de sang, mais c’est plutôt rendre la pareille. Car, certaines personnes ont un principe de réciprocité, à savoir cadeau contre cadeau et visite contre visite. Ils ne donnent pas à celui qui les prive et ne rendent pas visite à celui qui les a abandonné. Sachez que visiter les proches qui ne vous rendent pas visite n'est pas une diminution ni une humiliation. Au contraire c'est une bonne qualité et un acte d'obéissance à Allah azawajalb.

Un homme qui venait se plaindre de ses parents auprès de Prophète saws en disant : "j'ai des proches parents envers qui je respecte les liens de parentés et qui ne le font pas avec moi, je leur fais du bien et ils me font du mal. Je les traite avec gentillesse et ils me traitent brutalement". Le  Prophète saws dit : "si tu es vraiment tel que tu viens de dire, c'est comme si tu leur faisais avaler sans eau de la cendre brûlante. Tu ne cesseras pas de trouver en Dieu un soutien tant que tu agiras ainsi." (Rapporté par Mouslim)

Le pardon est la clef pour rétablir les relations troublées par des querelles. Oubliez donc les disputes passées, faites l’effort de passer outre, son égo.  exemple a médité est dans un épisode de la vie d'Abû Bakrradi allahu anhu. Il lui vint aux oreilles que son propre cousin, à qui il l'avait aidé financière, avait publiquement calomnié sa fille Aïcha. Abou Bakr radi allahu anhu arrêta immédiatement de lui préter assistance. Allah révéla au sujet de cette histoire le célèbre verset : "Et que les détenteurs de richesse et d'aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres et à ceux qui émigrent dans le sentier d'Allah. Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne ? Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux ! » (Coran 24/22).

Les parents peuvent aussi, ne pas comprendre certains actes d'adorations que nous faisons (pour un converti), s'ils nous poussent à renier notre foi, à commettre l'association à Allah azawajalb, on ne doit pas leur obéir, mais rester en bon therme avec eux, avoir à leur égard un comportement bienveillant et leur tenir compagnie dans ce bas monde selon la bonne coutume comme l'ordonne Allah azawajalb nous dit : " Et si tous deux te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez ". (Sourate 31/15)

Une famille est comme un jardin remplit de fruits savoureuxque et délicat. Pour entretenir ce jardin, essayez d’anticiper les problèmes et de les résoudre à la racine avant qu’ils ne viennent contaminer les fruits. Le plus important est d’arroser votre jardin par la recherche de la satisfaction d’Allah le Tout-Puissant. En chassant les vieilles rancunes et autres sentiments malsains vous verrez apparaitre la tranquillité et la cérinité. Ayez confiance en Allah, faites des invocations pour demander son aide pour entretenir les liens familiaux. 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band deco


Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Mohammed saws, qu’Allah azawajalb soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Outhman et Ali radi allahu anhum et tous les autres compagnons radi allahu anhum et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

Je demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.