يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔو نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِـرُونَ • • • هُوَ اؐلَّذِىۤ أَرۡسَلَ رَسُولَهُ ۥ بِاؐلۡهُدَىٰ وَ دِينِ اؐلۡحَقِّ لِيُظۡهِرَهُ ۥ عَلَى اؐلدِّينِ كُـلِّهِ ۦ وَ لَوۡكَرِهَ اؐلۡمُشۡرِكُونَ

La fornication (Az-zinâ)

Allahazawajalba créé tous les êtres "en couples" et c’est la rencontre d’un couple de mêmes espèces qui permet la procréation qui assure le maintien de l’espèce. Donc Allah azawajalba créé en nous cet instinct de conservation de l’espèce et cette attraction réciproque des deux sexes opposés afin que Sa volonté azawajalbse fasse et que le genre humain vive la période qui lui est assignée. Cette union des deux sexes a été définie par tous les Livres Sacrés et le Coran a définitivement codifié cet acte dont dépend la solidité des liens familiaux et l’équilibre d’une société viable. C’est pour cette raison que la fornication a été interdite en Islam.

L’adultère, c'est d'avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint (en dehors du cadre du mariage) et la fornication, c'est d'avoir des relations sexuelles hors du cadre du mariage, sont tous deux désignés par le terme arabe "az-zinâ". Az-zinâ, sous toutes ses formes est strictement interdit en Islam et est considéré comme un péché capital.

Le plus abominable acte de fornication, c'est celui qui est commis avec la mère, la sœur, la belle-mère (l'épouse du père), et les "maharim" qui sont toutes les femmes qu'il est éternellement interdit d'épouser à cause d'un lien de sang, de lait ou d'alliance, par exemple les descendantes, les ascendantes, la fratrie, la fratrie des ascendantes, les descendantes de la fratrie, les ascendantes de l'épouse, les descendantes de l'épouse, l'épouse du père...

Allah azawajalbdit : "Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin !" (Coran 17/32

Allah azawajalb dit : "La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition." (Coran 24/2)

Le Prophète saws a dit : "Il a été prescrit pour le fils d'Adam sa part de Zinâ qu'il va atteindre forcément. L'œil fornique et son Zinâ est le regard. L'oreille fornique et son Zinâ est l'audition. La main fornique et son Zinâ est l'agression. Le pied fornique et son Zinâ est la marche. Le cœur se passionne et désire, le sexe confirme cela ou le réfute." (Rapporté par Boukhari, Mouslim)

Le Messager sawsà dit : "Lorsque le musulman commet l'adultère, il n'est plus croyant, au moment où il l'a commis ! Lorsqu'il vole, il n'a plus la foi au moment où il a volé ! Lorsqu'il boit du vin, il n'est plus croyant au moment où il l'a bu ! Lorsqu'il usurpe par la force une propriété de grande valeur, uniquement par se faire une réputation et que les gens le craignent, il n'est plus, certes, en ce moment un croyant !" (Rapporté par Boukhari, Mouslim, Abou Dawoud et Nassaï d'après Abou Houraïra)

Il y a de multiples raisons qui sont à l’origine de l’interdiction de cet acte, mais les deux principales raisons sont :

• Tout d’abord, le az-zinâ  fait disparaître la pudeur -notion morale essentielle pour toute société- et porte gravement atteinte à la dignité humaine : Quel être humain digne apprécierait en effet que quelqu’un fasse le zinâ avec sa propre mère, son père, sa sœur, son frère, sa fille ou son fils ?

• Ensuite, la fornication ou l’adultère mettent tout deux en danger la sauvegarde de la pureté des relations filiales.

Le Messager saws a dit : "Il est interdit à celui qui croit en Allah et au Jour Dernier d’avoir des rapports avec une femme enceinte d’un autre homme(Rapporté par Abou Dâwoûd)

La femme en effet, est le creuset et le berceau de nos générations ascendantes. Elle est bien plus précieuse qu'un simple instrument de plaisir charnel. Elle ne doit inspirer le désir qu'à son mari et elle contribue à façonner la cellule de base de ce tissu continu qui s'appelle "société".

La fornication englobe tous ce qui n'est pas licite

Le Messager sawsà dit : "…Et l’œil commet la fornication et sa fornication est le regard (illcite). Et la langue commet la fornication et sa fornication est la parole (illicite). Et le pied commet la fornication et sa fornication c'est les pas (vers l’illicite). Et la main commet la fornication et sa fornication est le toucher (illicite). Et le cœur se passionne et désire. La partie privée approuve cela ou le dément". (Rapporté par Boukhari)

Si l’adultère est prouvé ou s’il y a confession, les époux ne doivent plus partager la même couche. Mais, le divorce n'est pas automatique, il faut qu’il soit prononcé ou signifié par écrit.

Il est recommandé à l’homme de se séparer de sa femme si elle commet l’adultère en la divorçant, de peur qu’elle ne porte atteinte à son honneur en lui attribuant un enfant qui n’est pas le sien. Cependant, s’il décide de la garder, il ne doit pas avoir des rapports avec elle qu’après s’être assurée qu’elle a ses règles. Si l’épouse s’est repentie sincèrement et que le mari en est convaincu, il a la possibilité de garder ce mariage. Mais, s’il n’y a pas de signe de repentir, il n’est pas permis à un(e) musulman(e) de rester marié(e).

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalbest le plus savant

Le savoir parfait appartient à Allahazawajalb, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammedsaws, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.band deco

Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

Je demande humblement à Allah  de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.