• • سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه • • يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔـُٔو نُورَ اؐللهِ نِأَفۡوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِرُونَ

rose

Maymuna, bint d’al-Harith radi allahu anha1

rose

C'était l'une des plus honorables femmes de la Mecque. Elle s'appelait Barrah Bint al-Harith ibn Huzn Ibn Bajir al-Amiryya al-Hilaliyya. Elle était la sœur d'Umm al-Fadl, l'épouse d'al-Abbas, oncle paternel du Prophète, cette femme qui n'hésita pas à lever la main sur Abu Lahab, l'ennemi de Dieu et le frappa d'un coup de bâton sur la tête.

Elle était la veuve d'Abû Ruhm Ibn 'Abd Al-'Uzzâ. Maymoûna radi allahu anha1, était désireuse d'épouser le Prophète saws. Elle alla trouver sa sœur Oum Al-Fadl pour lui en parler et celle-ci, à son tour, en parla à son mari, Al-'Abbâs. Al-'Abbas alla directement trouver le Prophète saws avec l'offre de mariage de Maymoûna et sa proposition fut acceptée. Quand la bonne nouvelle lui parvint, elle était sur un chameau. Elle descendit immédiatement et dit : "Le chameau et ce qu'il porte sont pour le Messager d'Allah". Ils se marièrent durant le mois de Shawwâl de l'an 7 après l'Hégire, juste après que les musulmans de Médine aient obtenu la permission de visiter la Mecque sous les conditions du traité d'Al-Hudaybiya, afin d'effectuer le petit pèlerinage.

L'Imâm Ibn Al-Athîr penche pour l'opinion selon laquelle Al-'Abbâs Ibn 'Abd Al-Muttalib proposa au Prophète d'épouser Maymoûna suite à son veuvage contrairement à ceux qui soutiennent que c'est elle qui lui avait proposé sa main.

Il est communément reconnu que ce fut après le mariage du Prophète saws avec Maymoûna radi allahu anha1, ce qui lui faisait neuf femmes, que le verset suivant fut révélé : "Il ne t'est plus permis de changer d'épouses ni de prendre d'autres femmes, en dehors de tes esclaves même si tu es charmé par la beauté de certaines d'entre elles. Dieu voit parfaitement toutes choses." (Coran 33/52).

Maymuna radi allahu anha1 était de très bonne nature et s’entendait bien avec tout le monde, et aucune querelle ou mésentente avec les autres femmes du Prophète ne fut relatée à son sujet. Aïcha radi allahu anha1 dit d'elle : "Parmi nous, elle était celle qui craignait le plus Allah - Exalté soit-Il - et elle faisait le maximum pour maintenir les liens de parenté".

Maymuna radi allahu anha1 vécut trois ans auprès du Prophète saws jusqu’à son décès. Ce fut dans sa chambre que le Prophète saws commença à sentir les effets de sa maladie finale. Il demanda ensuite la permission à ses femmes de rester dans la chambre d’Aïcha pendant cette période.

Maymoûna radi allahu anha1 continua à vivre à Médine après le décé du Prophète saws. Elle mourut à l'âge de quatre-vingts ans, en 51 après l'Hégire, étant la dernière épouse du Prophètesaws à décéder. Elle demanda à être enterrée à l'endroit où elle avait épousé le Prophètesaws, à Saraf, et sa requête fut entendue.

rose