۞ ۞ سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه ۞ ۞ يُريِدُونَ لِيُطْفِــُٔواْ نُورَ اؐللهِ نِأَفۡوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وَلَوۡ كَرِهَ اؐلْكَـٰفِرُونَ

arabesque

L'abandon de la prière
en groupe pour prier seul

Il ne convient pas au musulman de négliger quelque chose auquel Allah azawajalb a donné une grande importance dans Son livre, de même que Son Prophètesaws. Il faut que le musulman sache que le plus important pilier pratique de l’Islam est la prière. C’est elle qui permet de distinguer le musulman de l’infidèle. Il est obligatoire de faire sa prière en groupe pour habitant tout près de la mosquée ou celui qui entend le Adhân ou l’Iqâmah.

De tout les savants personne n'aurait dit que cela n’est pas légiféré, et la divergence entre les gens de science se situe sur le fait de savoir si la prière en groupe est une obligation individuelle, ou une obligation communautaire ou encore une Sounnah avérée.

D'après Abou Moûsa radi allahu anhu, le Prophète saws a dit : "Ceux qui auront la plus grande récompense de leur prière, sont ceux, habitant loin de la mosquée, font une longue marche pour s'y rendre. De même, celui qui reste en attente pour accomplir la prière avec l'imam, obtiendra plus de récompense que celui qui se contente de la faire en solitaire puis se coucher". (Rapporté par Mouslim)

D’après Aboû Hourayra radi allahu anhu :" Si les gens connaissaient le bien qu’il y a pour ceux qui appellent à la prière et ceux qui arrivent les premiers aux mosquées pour occuper les premiers rangs, puis ne trouvent que le tirage au sort pour se départager, ils tireraient sûrement au sort. S’ils savaient ce qui est réservé à ceux qui se hâtent (pour accomplir la prière), ils se surpasseraient les uns et les autres. S’ils savaient ce qui est destiné à ceux qui effectuent les prières [en commun] de l’aube et du soir, ils viendraient se traînant sur leur ventre et à quatre pattes. " (Rapporté par Boukhârî et Mouslim)

D'après 'Abdoullah ibn Massoûd radi allahu anhu: " Je me rappelle encore du temps du Prophète, prière et salut d'Allah sur lui, où pas un seul d'entre nous ne manquait la prière en groupe, si ce n'est l'hypocrite dont l'hypocrisie était connue, ou la personne malade. Il arrivait même que le malade vienne malgré tout assister à la prière en groupe, supporté par deux autres personnes. Il dit aussi : "Le Prophète saws,  nous a enseigné les Sunans de la guidée, et le fait de prier à la mosquée dans laquelle est fait l'appel fait partie des Sunan de la guidée." (Rapporté par Mouslim)

D'après Aboû Hourayra radi allahu anhu :  "Un homme aveugle dit au Prophète, prière et salut d'Allah sur lui : "Ô Prophète d'Allah ! Je n'ai pas de guide pour m'accompagner à la mosquée. Pourrais-je avoir l'autorisation exceptionnelle de prier chez moi ?" Le Prophète saws lui répondit : "Entends-tu l'appel à la prière ?" Il répondit : "Oui." Le Prophète saws dit alors : "Alors réponds-y." (Rapporté par Mouslim)

Le délaissement de la prière en groupe fait partie des plus importantes causes du délaissement total de la prière. Or, il est connu que le délaissement de la prière est de la mécréance, de l'égarement et fait sortir de la sphère de l'islam.

Le Prophète saws a dit : "Ce qui sépare l'homme de la mécréance et du polythéisme, c'est le fait de délaisser la prière." (Rapporté par Mouslim)

La prière en groupe est aussi une manifestation du culte d'Allah azawajalb parmi Ses serviteurs et un moyen d'appel vers Allah azawajalb par la parole et l'acte. Le fait que les musulmans fassent connaissance les uns les autres, qu'ils s'entraident dans le bien et la piété, qu'ils se conseillent mutuellement la vérité et la patience sur cette voie, permet à l'ignorant d'apprendre à accomplir correctement la prière.

Le Prophète saws a dit : "La prière en groupe dépasse en mérite la prière individuelle de vingt-sept degrés ". (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

Le Prophète saws a dit : " La prière de l’homme en groupe détient vingt-cinq fois plus de mérite que lorsqu’il prie (seul) chez lui ou dans son marché, et ce parce que, lorsqu’il fait soigneusement ses ablutions, et sort ensuite pour aller à la mosquée, ne sortant que pour la prière, de tous les pas qu’il fait, l’un l’élève d’un degré, et l’autre le décharge d’une faute. Une fois qu’il a accompli sa prière, les anges ne cessent de prier pour lui tant qu’il est dans son lieu de prière, et aussi longtemps qu’il ne rompt pas ses ablutions. Ils disent : "Ô Seigneur ! Bénis-le. Ô Seigneur ! Accorde-lui Ta miséricorde ». Tant qu’il attendra la prière suivante, il sera en prière ". (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

Le Prophète saws a dit : "La plus lourde prière pour les hypocrites est la prière du soir (‘ichâa) et la prière de l’aube (fajr). S’ils savaient quelle récompense s’attache à ces deux prières, ils y seraient venus même à quatre pattes. J’ai failli ordonner d’annoncer l’appel à la prière pour qu’elle soit accomplie, puis ordonner à une personne de présider la prière (à ma place), pour ensuite, partir avec des gens qui transporteront des fagots de bois vers ceux qui n’assistent pas à la prière (en groupe à la mosquée), et brûler sur eux leurs maisons". (Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

Il est du devoir de tout musulman d'accorder un grand intérêt à la prière en groupe, de s'empresser à l'accomplir, et de conseiller ses enfants, sa famille, ses voisins et tous ses frères musulmans, par obéissance à l'ordre d'Allah azawajalb et de Son Prophète saws, par crainte de ce qu'ils ont interdit, et afin de s'éloigner de la ressemblance aux hypocrites qu'Allah azawajalb a décrits par des caractéristiques détestables, dont l'une des plus abominables est leur paresse dans l'accomplissement de la prière.

Il est permis de ne pas assister à la prière en commun en cas de forte pluie, de froid excessif, de maladie, de vieillesse, un repas servit, ou une autre situation qui rend le fait de se rendre à la mosquée excusable.

D'après Ibn radi allahu anhu, l'Envoyé de Dieu saws a dit : "Quand le dîner de l'un de vous est servi et que l'on fait le second appel ('iqâma) à la prière, commencez d'abord par manger et ne vous hâtez pas à terminer votre repas". (Rapporté par Mouslim)

Par contre le vendredi, c'est obligatoire d'y assiter pour tout musulman, pubère, sain d’esprit, libre, de sexe masculin et résident régulier les lieux, sauf pour l’enfant non pubère, pour le fou, pour la personne de sexe féminin, ni pour le voyageur même si son voyage est d’une distance inférieure à la distance qui permet de raccourcir la prière, ni pour celui qui a une excuse qui permet son délaissement, comme la maladie (sous condition).

Allah azawajalb dit : "Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l'invocation d'Allah et laissez tout négoce. Cela est  bien meilleur pour vous, si vous saviez !" (Coran 62/9)

L'avantage qu'on a de la prière de groupe est le fait que les musulmans fassent connaissance les uns les autres, s'entraident, se conseillent mutuellement à la patience. La prière à la mosquée possède de nombreux bénéfices, et si vous êtes en mesure d’y aller, vous devriez de le faire.


Wa Allâhou A’lam

Allah azawajalb est le plus savant

Le savoir parfait appartient à Allah azawajalb, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammedsaws, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.
Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.