۞ ۞ سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه ۞ ۞ يُريِدُونَ لِيُطْفِــُٔواْ نُورَ اؐللهِ نِأَفۡوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وَلَوۡ كَرِهَ اؐلْكَـٰفِرُونَ

Le sacrifice adressé à un autre qu'Allah azawajalb

Sacrifier une bête pour quelqu'un d'autre qu'Allah azawajalbest un acte d'associationnisme majeur (shirk akbar) car le sacrifice est un rite qui doit être consacré à Allah L'UNIQUE azawajalb comme est ordonné dans le Coran :

Allah azawajal dit : "Dis : "En vérité, ma Salât, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre."" (Coran 6/162-163)

Celui qui sacrifie une bête pour quelqu'un d'autre qu'Allah azawajalb est un associateur et est exclu de la communauté musulmane, quelle que soit la personne à qui il a voué ce sacrifice, que ce soit un ange, un prophète, un chef d'état, un saint ou un savant. Au musulman de craindre Allah azawajal etne pas Lui donner un associé.

Allah azawajal dit : "... Quiconque associe à Allah (d’autres divinités,) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !" (Coran 5/72)

Il est en outre interdit de manger de la chair de la bête qui a été sacrifiée (ouhilla) pour quelqu'un d'autre qu'Allah azawajal .

Allah azawajal dit : "Vous sont interdits (pour la consommation) la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée - sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte. (Vous sont interdits aussi la bête) qu’on a immolée sur les pierres dressées ..." (Coran 5/3)

D'après 'Ali Ibn Abi Talib radi allahu anhu, le Prophètesaws a dit : " Allah maudit (1) celui qui égorge un animal pour un autre que lui, Allah maudit celui qui donne asile à un innovateur, Allah maudit celui qui maudit ses parents (2), Allah maudit celui qui change les limites des terrains (3)". (Rapporté par Mouslim)

L'imam Nawawi a dit : "Sache que le sacrifice pour celui qui est adoré est comme la prosternation. Ces deux choses sont parmi les formes de glorification et d'adoration qui sont uniquement pour Allah qui est le seul à mériter d'être adoré.
Celui qui égorge pour un autre qu'Allah parmi les vivants ou les objets comme une idole en voulant par cela le glorifier et l'adorer, alors la bête sacrifiée est interdite à la consomation et ceci est un acte de mécréance comme s'il s'était prosterné pour un autre qu'Allah en voulant l'adorer".
(Al Majmou' Charh Al Mouhadhab vol 8 p 385)

Il y a dans le sacrifice deux choses importantes :

• Le fait de prononcer un nom lors du sacrifice en disant  "Bismillah" (Au nom d'Allah). Ceci signifie le fait de demander l'aide d'Allah (isti'ana) pour ce sacrifice.

• L'intention que l'on pratique ce sacrifice afin de se rapprocher d'Allah azawajalb.


Wa Allâhou A’lam

Allah azawajalb est le plus savant

Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.