۞ ۞ سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه ۞ ۞ يُريِدُونَ لِيُطْفِــُٔواْ نُورَ اؐللهِ نِأَفۡوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وَلَوۡ كَرِهَ اؐلْكَـٰفِرُونَ

La méchanceté envers son voisin

Il ne fait pas partie de notre famille, mais pourtant il est proche de nous. Nous vivons près de lui, nous le côtoyons au quotidien, et entretenons une relation particulière avec lui. Le voisin, personne très importante en Islam, est doté de nombreux mérites que nous ignorons malheureusement. C’est ainsi que nous évoquerons l’importance et les droits du voisin dans notre belle religion.

Le voisin a des droits et ne doit être lésé en aucun cas. Nous devons veiller à prendre soin de nos voisins tant que faire se peut.

Jibril alaihisalam a tellement insisté sur les droits du voisin que le Messager d’Allah saws pensait qu’il allait en faire un héritier. En effet, ‘Aicha radi allahu anha1 a rapporté que le Prophète saws a dit : "Jibril ne cesse de me recommander d’être bienveillant envers le voisin au point où j’ai cru qu’il allait faire de lui un des successeurs". (Rapporté par Boukhari). Ce hadith en dit long sur l’importance du voisin.

Comment le voisin aurait pu être un des héritiers sachant qu’il n’a aucun lien de parenté avec nous ? Cela prouve la grande importance du voisin. Il n’a pas été désigné comme successeur mais si le Prophète saws pensait qu’il aurait pu le devenir, cela souligne sa grande valeur.

Il est à noter qu’y a trois sortes de voisins :

• Le voisin proche et musulman. Ce dernier a trois droits : Le droit du voisinage, Le droit du lien de parenté, Le droit du musulman.

• Le voisin musulman. Celui-ci a deux droits : Le droit du voisinage et Le droit du musulman.

• Le voisin non musulman : il n’a un droit : Le droit du voisinage Nous en avons pour preuve l’exemple d’Abdullah ibn Amr On égorgea une brebis chez lui. Quand il revint, il dit : "Avez-vous offert une part à notre voisin juif ?".

Le Messager d’Allâh saws a dit : "Celui qui croit en Allâh et au jour dernier, qu’il agisse en bienfaisance envers son voisin." (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Le Messager d’Allah saws a dit : "Par Allah, il n’est pas un vrai croyant. Par Allah, il n’est pas un vrai croyant. Par Allah, il n’est pas un vrai croyant." On lui demanda : "Qui est-ce qui n’est pas un vrai croyant ?". Il répondit : "Il est celui qui n’épargne pas son voisin de ses méfaits". (Rapporté par Boukhari)

Abou Hourayra radi allahu anhu a rapporté que l’Envoyé d’Allah saws a dit : "Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier, ne nuise pas à son voisin. Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier honore son hôte. Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier dise du bien ou qu’il se taise". (Rapporté par Boukhari)

Un jour alors qu’un mouton a été tué chez Ibn Omar radi allahu anhu, ce dernier demanda à deux reprises : "Avez-vous offert une part à notre voisin juif ? Avez-vous offert une part à notre voisin juif? ". Le Messager d’Allahsaws tout comme ses compagnons et ses épouses, par la suite étaient généreux avec ses voisins, qu’ils soient musulmans, juifs ou incroyants. Qu’en est-il de nous ? Offrons-nous des cadeaux à notre voisin ? Partageons-nous notre nourriture avec lui ? Même si nous n’avons pas tous les moyens financiers d’offrir des cadeaux de grande valeur, il est commun de dire que "c’est l’intention qui compte". Pensons qu’auprès d’Allah azawajalb, l’intention est fondamentale car "chaque acte sera rétribué selon son intention." (Rapporté par Boukhari)

Abou Hourayra radi allahu anhu a rapporté que l’Envoyé d’Allah saws a dit : "Les droits du Musulman sur un autre musulman sont au nombre de six : Si tu le rencontres, salue-le. S’il t’invite, réponds à l’invitation. S’il te demande conseil, conseille-le. S’il éternue et qu’il dit gloire à Allah, réponds-lui : " Qu’Allah t’accorde sa miséricorde. S’il est malade, visite-le S’il meurt, fais partie de son cortège funèbre." (Rapporté par Mouslim)

Allah azawajalb dit : "Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers vos (père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le voisin proche, le voisin éloigné, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n’aime pas, en vérité, le présomptueux, l’arrogant." (Coran 4/36).

Le tort fait au voisin est incompatible avec la foi, car le Prophète saws dit : "Par Allah, il ne croit pas ! Par Allah, il ne croit pas ! Par Allah, il ne croit pas !" "Et qui donc, Ô Messager d’Allah, lui demanda-t-on, ne croit pas ?" Il répondit : "Celui dont le voisin n’est pas à l’abri de la méchanceté et des maux." (Rapporté par Boukhari)

Le Prophètesaws a dit : "Quand tu prépares un plat en sauce, alors fais en sorte qu’il ait beaucoup de sauce puis tiens compte des familles avoisinantes en leur en offrant avec bienfaisance."  (Rapporté par Mouslim)

Il est toujours recommande d’agir en bien avec ton voisincrains Allah azawajalbrespecte les droits de ton voisin, évite les paroles et les actes qui lui font du tort, ne l’interroge pas à propos de ce qui ne te concerne pas, ne recherche pas ses défauts, ne regarde pas ce qu’il a dissimulé de ton regard, ne cherche pas à entendre des paroles qu’il a dissimulées de toi, baisse ton regard pour ne pas regarder les femmes qui sont chez lui, partage avec lui ta nourriture et ta boisson, rends lui visite lorsqu’il tombe malade, accompagne-le quand il est porté pour être enterré. Soutiens-le lors de ses épreuves, agis avec lui tout comme tu souhaites que ton voisin agisses envers toi et patientes face à sa nuisance. Aide-le s’il demande ton aide, prête-lui s’il veut emprunter, guide-le vers ce qu’il ignore des sujets de sa religion.

Wa Allâhou A’lam 
Allahazawajalbest le plus savant


Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

band decoJe demande humblement à Allah azawajalb de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.