La calomnie, la diffamation

La médisance est un fléau largement répandu chez les gens d’aujourd’hui. Ainsi on entend parler de son frère et d’évoquer quelque aspect de sa moralité, de son caractère, de ses actes ou de son comportement qu’il répugnerait voir mis à jour. Que ces malheureux sachent donc que celui qui se comporte de la sorte vis-à-vis de son frère verra Allah azawajalb agir ainsi envers lui, auquel cas, Il le démasquera fut-ce au sein de sa propre demeure. Qu’ils sachent également que celui qui s’obsède à adopter une telle atttude vis-à-vis d’autrui verra Allah azawajalb lui assigner une personne qui répandra ses défauts et traquera ses imperfections.

La médisance, la calomnie et rapporter les paroles pour semer la discorde, Allah azawajalb dit :  "Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire, quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent. Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire." (Coran 50/16-18)

Allah azawajalb, le Très Haut dit : "alors que veillent sur vous des gardiens, de nobles scribes, qui savent ce que vous faites. " (Coran, 82/10-12)

Ces sourats  sont la preuve que tout ce que l'homme prononce en bien ou en mal est noté par les deux anges. Il convient que l'Homme raisonnable garde sa langue de tout ce qui est mauvais. Parmi les mauvaises choses, il y a la médisance, la calomnie (voir le Récit de la calomnie sur 'Aïcha radi allahu anha1  et rapporter les paroles des uns aux autres pour semer la discorde. Elles font partie des péchés de la langue et constituent des comportements blâmables.

La calomnie est le fait de rapporter des paroles cites à propos d'une personne, souvent dans l'intention de créer un malentendu et l'hostilité entre deux vieux amis, groupes d'amis ou deux familles. C'est le plus haut degré de la mesquinerie que d'essayer d'allumer le feu de l'inimitié et de la rancune entre deux personnes. Le Coran nous encourage à ne pas écouter ces colporteurs de mal qui font courir la calomnie. 

Un hadith qui relate la nuit de l'ascension de notre bien aimé, le Prophète saws : " ... passa devant des gens qui avaient des ongles en cuivre avec lesquels ils s’écorchaient le visage et la poitrine. Il dit alors : "Ô Jibril ! Qui sont ces gens ?" Et celui-ci de répondre : "Ce sont ceux qui mangeaient la chair des hommes et s’attaquaient à leur honneur." " (Rapporté par Aboû Dâoud)

Lorsque alors on les conseille, certaines de ces personnes n’ont d’autre réponse que de dire : "Je n’ai pas menti. Je n’ai dit que la vérité à son propos". Le Prophète saws a pourtant été interrogé sur la médisance alors qu’il en parlait, et il dit : "La médisance consiste en le fait d’évoquer ton frère à propos de choses qu’il détesterait (voir révélées). Les compagnons lui dirent : "Qu’en penses-tu si ces choses avérées chez mon frère ? " Le Prophète saws dit : "Si ce que tu dis est avéré, alors tu as médit à son propos. Mais si ce n’est pas le cas, alors tu l’as diffamé." Autrement dit, tu allies alors le mensonge à la médisance.

Allah azawajalb dit : " ... et ne médisancez pas les uns des autres. ... ". (Coran 49/12)

Allah azawajalb dit : "Et n'obeis à aucun grand jureur, méprisable, grand diffamateur, grand colporteur de médisance, grand pécheur, ..." (Coran 68/10-12)

Selon Abou Hourayra radi allahu anhu le Messager d'Allah saws a dit : "Savez-vous ce qu'est la médisance?" Ils dirent : "Allah et Son Messager le savent mieux que nous." Il dit : "C'est quand tu dis à propos de ton frère des choses qu'il n'aime pas" On dit : "Que penses-tu si ce que je dis à propos de mon frère existe réellement?" Il dit : "Si ce que tu as dit de lui est vrai, tu as médit de lui; et si ce n'est pas vrai, tu as proféré à son encontre un mensonge effronté." (Rapporté par Mouslim)

Plusieurs péchés vont de pair avec la calomnie, comme le sage souligne : "Si une personne vient à toi et dit du mal contre quelqu'un, tu dois savoir qu'elle est en train de dire vraiment de mal de toi. Il convient que tu considères une telle personne comme ton ennemi et que tu ne lui fasses pas confiance, car le mensonge, la médisance, la tricherie, la fourberie, la tromperie, la jalousie, l'hypocrisie, la duplicité et la manie de provoquer des dissensions vont de pair avec la calomnie".

Craignez donc Allahazawajalb, Ô croyants et préoccupez-vous de vos défauts avant ceux des autres ! Si toutefois une volonté sincère d’exhortation et de conseil vous anime, réformez les défauts de vos frères, mais sans les propager ni les mette à jour. Ainsi, si vous constatez chez eux une chose sujette à diffamation, rendez-vous auprès d’eux et exhortez-les en secret, afin d’être du nombre des conseillers sincères et non des diffamateurs.

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

Le savoir parfait appartient à Allah , et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammedsaws, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.
Qu'Allah  nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

band decoJe demande humblement à Allah  de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.