۞ سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه ۞       يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔو نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِـرُونَ ۞      هُوَ اؐلَّذِىۤ أَرۡسَلَ رَسُولَهُ ۥ بِاؐلۡهُدَىٰ وَ دِينِ اؐلۡحَقِّ لِيُظۡهِرَهُ ۥ عَلَى اؐلدِّينِ كُـلِّهِ ۦ وَ لَوۡكَرِهَ اؐلۡمُشۡرِكُونَ

Le refus d'aider des parents proches dans le besoin

L’Islam a vivement recommandé d'assister les proche parents matériellement en satisfaisant leurs besoins (si on en est financièrement capable), et de résoudre leurs problèmes grâce aux aumônes obligatoires ou volontaires. Sur le plan moral, l’on doit s’enquérir de leurs nouvelles, leur manifester de l’affection, partager leurs peines et leurs joies.

Allah azawajal vertdit : " ... Et craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. ..." (Coran 4/1)

Le musulman doit préserver ces liens de parenté même lorsque ses proches parents ne le font pas, car le Prophètesaws vert a dit : " Celui qui agit bien envers ses proches n’est pas celui qui agit à titre de réciprocité ; mais c’est celui qui renoue ses relations lorsqu’elles ont été rompues." (Rapporté par Boukhari)

L’Islam a mis en garde les musulmans contre le non-respect des liens de parenté et considère ce manquement comme faisant partie des grands péchés.

Le Prophète saws vert a dit : " Lorsque Allah eut créé les êtres vivants, le lien de sang se leva. Assez ! lui dit Allah. - C’est pour te supplier de me protéger contre les ruptures. Allah azawajal vert dit : N’es-tu pas satisfait que Je sois avec ceux avec qui tu es uni et que je rompe avec ceux avec qui tu as rompu ? - Certes oui, Seigneur, reprit-il. – Eh bien ! Il en sera ainsi. Ceci est pour toi, dit-Il. " Puis, (après avoir rapporté ce hadith), Aboû Houreiraradi allahu anhu lut ce verset : " Si vous vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté ? " (Coran 47/22)

Le croyant par rapport au croyant est comme un édifice dont les éléments se soudent les uns aux autres. La solidarité et l'entraide entre musulmans ne se limite pas à "je ferai des invocations pour toi ". Certes l'invocation est importante, mais si tu as la possibilité d'aider ton frère dans n'importe quel domaine que ce soit, faitent-le. L'aide qu'on apporte à autrui est une aumône. En apportant votre aide, non seulement vous rendez service à votre frère en religion, mais vous vous rendez egalement service à vous même. Le bien que vous faites, vous le faites pour vous même.

Le musulman se doit d’aider son frère du mieux qu’il peut en ne cherchant que la satisfaction d’Allah azawajalb. Aider financièrement, nourrir le nécessiteux, abreuver un assoiffé, habiller une personne dévêtue, conseiller sincèrement, prendre des nouvelles, donner de son temps, ne serait-ce faire des invocations ou  croiser son frère avec un visage souriant.

Le Messager saws a dit : "Allah vient en aide au serviteur tant que ce dernier vient en aide à son frère" "Celui qui s’occupe des  besoins de son frère, Allah s’occupera de ses besoins." (Rapporté par Mouslim).

Les croyants entre eux sont comme des piliers, si l’un se brise tout s’écroule tel les paroles de notre Le Messager saws qui a dit : "Le croyant est pour le croyant comme un édifice, il se soutient l’un à l’autre." Puis il relia ses doigts entre eux." (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Le Messager saws a dit : "Les croyants dans leur affection mutuelle, dans leur compassion les uns envers les autres et dans leur bienveillance réciproque sont comme un corps. Si un membre souffre, c'est tout le corps qui se solidarise par la veille et la fièvre." (Rapporté par Mouslim).

L’obéissance aux parents est l’une des plus grandes voies qui mène au Paradis. Ainsi, la plus importante adoration en Islam est la prière et son sommet c’est le Djihad. Cependant le Prophète saws relia les deux actes avec la bonté envers les parents. Abdallah Ibn Messaoud rapporte qu’il vint voir le Prophètesaws, et lui demanda : " Ô Prophète, quelles sont les meilleures œuvres au regard d’Allah ? " Il lui répondit : " La prière accomplie à son heure, la bonté envers les parents, le Djihad dans le sentier d’Allah." (Rapporté par Boukhari)

'Abdallah Ibn Amr Ibn 'Ass radi allahu anhu rapporte qu’un homme vint voir le Prophètesaws, et lui a dit : " Ô Envoyé d’Allah, je m’engage à faire le Djihad et à faire la Hidjra." Le Prophètesaws, lui demanda pourquoi voulait- il s’engager dans ces deux actions. Le Compagnon répondit qu’il voulait être récompensé par Allahazawajalb. Alors le Prophète saws lui demanda si l’un de ses parents était encore vivant. Le Compagnon répondit que tous les deux l’étaient encore. Le Prophètesaws lui dit : " Retournes chez tes parents et soit bienfaisant envers eux. " (Rapporté par Mouslim)

D'après Abdallah Ibn 'Amr radi allahu anhu, un homme s'est rendu auprès du Messager d'Allahsaws et a dit : Je te prête serment d'allégeance pour la hijra et le djihad, je cherche par cela la récompense de la part d'Allahazawajalb. Le Prophète saws a dit : " Y a t-il un de tes deux parents qui est vivant ? ". Il a dit : Oui, les deux sont vivants. Le Prophètesaws a dit : " Tu recherches la récompense de la part d'Allah ? ". Il a dit : Oui. Le Prophète saws a dit: " Alors retourne vers tes parents et tiens leur compagnie de la meilleure manière ". (Rapporté par Mouslim)

Allah azawajalb dit : " Nous avons commandé à l'homme (la bienfaisance envers) ses père et mère ;  sa mère l'a porté (subissant pour lui) peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans." Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination. Et si tous deux te  forcent a M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas ; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. ... ". (Coran 31/14-15)

Allah azawajalbdit : "Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches ..." (Coran 24/90)

Allah azawajalbdit : " Et ton Seigneur a décrété : "N'adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis : "Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme il m'ont élevé tout petit " " (Coran17/23-24).

Allah azawajalb dit : " Si vous vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté ? Ce sont ceux-là qu'Allah a maudits, a rendus sourds et Il a rendu leurs yeux aveugles " (Coran 47/22-23). 

Le Messager saws a dit : " Celui qui rompt ses liens de parenté n'entre pas au paradis " (Rapporté par Mouslim)

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

Le savoir parfait appartient à Allahazawajalb , et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammedsaws, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.band deco

Qu'Allah azawajalb nous protège tous contre le mal des mauvais caractères et des passions, il est certes celui qui entend les invocations, et c’est celui vers qui est l’espoir, il nous suffit et est notre meilleur garant.

Je demande humblement à Allah  de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.