۞ سُبْحَانَ اللَِه وَ بِحَمدِهِ عَـدَدَ خَلْقِهِ وَ رِضَا نَفْسِهِ وزِنَةَ عَرْشِهِ و مِدَادَ كَلِمَاتِه ۞      ۞ يُريِدُونَ لِيُطۡفِٔــُٔو نُورَ اؐللهِ بِأَفۡـوَٰهِهِمۡ وَ اؐللهُ مُتِمُّ نُورِهِ ۧ وِلَوۡ كَرِهَ اؐلكـٰفِـرُونَ ۞       ۞ هُوَ اؐلَّذِىۤ أَرۡسَلَ رَسُولَهُ ۥ بِاؐلۡهُدَىٰ وَ دِينِ اؐلۡحَقِّ لِيُظۡهِرَهُ ۥ عَلَى اؐلدِّينِ كُـلِّهِ ۦ وَ لَوۡكَرِهَ اؐلۡمُشۡرِكُونَ

Dogme

 

decorarabesqueD2decorarabesqueG2

La patience

Allâhazawajal vert, dès le début de la création de l’être humain, a éprouvé notre père Adamalaihisalam dans le Paradis. Allâhazawajal vert lui a interdit de toucher à un arbre pour voir si Adamalaihisalam qui est fait de cette âme qui pousse l’être humain vers le péché allait Lui obéir ou bien obéir à Shaytan (Satan).

En islam, une devise importante est d'être endurant et de persévérant face aux épreuves de la vie, car elles ont plusieurs rôles dans la vie du croyant, elles efface les péchés, évalue la foi de chacun, éleve la personne en degré, permet de distinguer le bon du mauvais, le véridique du menteur et le croyant de l’hypocrite, Allah azawajal vertnous éprouve.

Nous Musulmans de France, nous sommes éprouvé constamment dans notre religion par des actes ou propos islamophobe, par l'intolérence, la discrimination, la fermeture des mosquées, la loi contre la radicalisation, ect... C'est Allah azawajal vertqui veux ça. Il faut être patient et endurant face à toutes ses épreuves qu'Allahazawajal vert nous impose. Allahazawajal vert nous éprouve et nous raffirmi dans la religion, car nous sommes avec la vérité et n'oubliant pas qu'on sera (incha Allah) des témoins contre eux.

Allah azawajal vertdit : " Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes ; et certes vous entendrez de la part de ceux à qui le Livre a été donné avant vous, et de la part des Associateurs, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux... Voilà bien la meilleure résolutions à prendre. " (Coran 3/186)

Certes, l’Homme est l’objet d’afflictions et de malheurs parce que la vie, par sa nature est jallonnée d'épreuves, ce n'est qu’une chaîne d’anneaux liés, et faite de joie et de tristesse, de choses aimées et d’autres détestées, de bienfaits et d’épreuves, de difficultés et d’aisance, de paix et de peur, de santé et de mort. Le croyant imprégné de sa religion reçoit les bienfaits avec gratitude et affronte les épreuves avec endurance. C’est là le secret du bienfait dans les qualités de gratitude et d’endurance.

Mais avec la sagesse Allah azawajal vert, les épreuves par lesquelles Allah azawajal vert teste les êtres humains sont spécifiquement faites pour être en accord avec leurs propres besoins et circonstances individuels. Allah azawajal vert a créé des épreuves pour chaque individu en fonction de leurs capacités, afin de faire ressortir le meilleur d’eux-mêmes. Il serait discriminatoire et injuste pour les êtres humains d’être éprouvés au-delà de leurs capacités, puis d’être ensuite punis pour leurs manquements. En conséquence, Allah azawajal vert a mis en évidence dans de nombreux versets de la révélation qu’Il n’est injuste envers personne.

Allah azawajal vertdit : " Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. ... " (Coran 2/286)

Le croyant pieux sait bien que le bonheur et le malheur sont deux moyens conduisant à deux sortes d’adoration que sont l’endurance et la gratitude. S’il est touché par un bonheur, il remercie Allah azawajal vert ; et s’Il (azawajal vert) lui reprend ce qu’Il lui a donné, il endure sans désarroi ni inquiétude ; c’est une consignation restituée par son Propriétaire et, là, il dira : " ... " Certes, nous sommes à Allâh et c’est à Lui que nous retournerons." (Coran 2/156)

Ainsi, le sens de la gratitude est l’utilisation du bienfait dans l’accomplissement de l’objectif religieux qui implique l’obéissance à Allâh azawajal vert. Le remercier par le cœur, par la langue et par les sens, fait partie du fait d’accepter notre destin. On se rappelle par son cœur que tout ce qu’on reçoit de bienfaits est d’Allâhazawajal vert ; et tout ce que l’on reçoit, c’est grâce à notre Allah azawajal vert qui nous soumet à l’épreuve comme Il l’a enseigné par le biais de Soulaymânalaihisalam , qui voyait devant lui le trône de Bilqîs avant qu’il n’ait cligné de l’œil :

Allah azawajal vertdit : "... "Cela est de la grâce de mon Seigneur, pour m’éprouver si je suis reconnaissant ou si je suis ingrat. Quiconque est reconnaissant c’est dans son propre intérêt qu’il le fait, et quiconque est ingrat... alors mon Seigneur Se suffit à Lui-Même et Il est Généreux." (Coran 27/40)

Allah azawajal vertdit : " Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire : "Nous croyons !" sans les éprouver ? " (Coran 29/2)

Alors le musulman qui est éprouvé par Allâh azawajal vert; doit adresser sa demande d'aide directement à Allâhazawajal vert pour passer cette épreuve, il pleure, il s’incline, il se prosterne devant son Créateurazawajal vert, il demande à Allâh azawajal vertau cœur de la nuit en signe de reconnaissance et de sousmission.

Et si tout individu aimerait que les choses s’accomplissent selon ses désirs, il reste que le destin suit avec sagesse son cours, selon ce qui a été écrit il y a 50 000 ans. L’Homme ne peut dès lors que se résigner devant les événements sur lesquels il n’a aucune prise, et accepter son destin. Cette attitude est un bien pour lui en cette vie, comme elle sera un bien pour lui dans l’au-delà.

Le fait d’accepter et de supporter les épreuves est un immense bienfait qu'Allah azawajal vert donne à ceux qui sont persévérants, ceux qui expriment leur agrément devant la décision divine, se soumettent à Sa volontéazawajal vert. Ainsi, ils acquièrent la quiétude de l’âme. Cela représente le meilleur des dons et le meilleur des bienfaits.

D’après Abôu Hourayra, radi allahu anhu : " Le Messager de Allah,saws vert, a dit : " Celui pour qui Allāh veut du bien, Il lui fait subir des épreuves "

Le Prophète saws vert a dit : " Celui qui s’efforce d’être patient, Allah saws vert le rend patient. Aucun don n’a été donné à quiconque qui soit meilleur et plus vaste que la patience. " (Rapporté par Boukhârî)

Ousâma ibn Zayd ibn Al-Ḥâritha radi allahu anhu  relate : " La fille du Prophète saws vert envoya quelqu'un dire à celui-ci : "mon fils est sur le point de mourir, viens nous voir ! " Le Prophète saws vert envoya quelqu'un pour lui transmettre son salut et lui dire : " Certes à Allah appartient ce qu’Il a repris et c’est à Lui aussi qu’appartient ce qu’Il a donné, et chaque chose pour Lui a un terme fixé à l’avance. Qu'elle se résigne donc et espère la récompense d'Allah ". Elle envoya alors quelqu'un pour dire qu'elle jurait qu'il viendrait. Il se leva alors, accompagné de Sa'd ibn 'Oubâda, Mou'âd ibn Jabal, Oubay ibn Ka'b, Zayd ibn Thâbit ainsi que d'autres hommes. On lui tendit le bébé, qu'il assit sur son giron ; il suffoquait. Le Prophète saws vert se mit à pleurer et Sa'd lui dit : " Ô, Messager d'Allah ! Qu'est-ce donc ? - Il dit : C'est une miséricorde qu'Allah a mise dans les cœurs de ses serviteurs. " Dans une autre version : " …dans les cœurs de ceux qu'Il veut parmi Ses serviteurs et Allah ne fait miséricorde qu'à ceux de Ses serviteurs qui sont miséricordieux. " (Rapporté par Boukhârî et Mouslim)

Il ne convient pas à la personne éprouvée, qu'elle délaisse ces actes d’adoration à cause des épreuves. Au contraire, chaque fois que l’épreuve se multiplie,  la personne doit se consacrer encore plus à l’obéissance d'Allah azawajal vert, il ne faut pas qu’il laisse son cœur être détourné par les mauvaises suggestions de Satan (chayṭān) qui veut l’entraîner à la désobeissance d'Allahazawajal vert.

L'individu ne doit pas se montrer insatisfait du décret divin, ce qui peut conduire à la mécréance. Bien que trouvant le sort lourd et détestable, on le supporte patiemment. On y est pas indifférent, car on le déteste, mais sa foi l’empêche d’extérioriser son dépit.

 Allah azawajal vertdit : " ... S’il leur arrive un bien, ils s’en tranquillisent, et s’il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l’ici-bas et de l’au-delà. Telle est la perte évidente ! "(Coran 22/11).

Ce qu'on doit faire, c'est d'exprimer sa reconnaissance envers Allahazawajal vert. C’est la conduite des serviteurs reconnaissants d’Allahazawajal vert. Ils pensent qu’il y a d’autres malheurs bien pires que soi, que les malheurs de la vie sont moins graves que ceux qui touchent la foi, que le malheur de la vie d’ici-bas est moindre comparé à celui de l’au-delà et que les présents malheurs peuvent expier ses péchés et peut -être amplifier ses bonnes actions. C’est ce qui lui inspire la reconnaissance et la confiance envers Allahazawajal vert.

Le Prophète saws vert a dit : "Tout malheur ou trouble qui frappe le croyant, ne serait-ce qu’une piqûre d’épine,  possède une vertu expiatoire."  (Rapporté  par Boukhari et Mouslim)

Le Prophète saws vert a dit : "Aucun musulman ne subit un mal comme la maladie ou autre sans qu'Allah efface ses péchés comme l'arbre perd ses feuilles" (Rapporté  par Boukhari et Mouslim)

Le Prophète saws vert a dit : "Tout ce qui arrive au musulman comme fatigue, maladie, angoisse, tristesse, et tout mal ou peine, ou même une épine qui le pique, sert qu’Allah lui expie une part de ses péchés. " (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Le Prophète saws vert a dit : "Que le cas du croyant est étonnant ! Son cas est toujours bon et cela n’appartient qu’au croyant. Si une joie le touche, il se montre reconnaissant, ce qui est bon pour lui ; et si un malheur le touche, il patiente, ce qui est bien pour lui." (Rapporté par Mouslim).

Le musulman sait que l’épreuve, quelle que soit sa dureté, représente un bien pour lui ici-bas et dans l’autre. C’est pour cette raison que l’épreuve est la règle qui ne change pas dans la vie de ceux qu'Allahazawajal vert a choisis, et qui sont les meilleurs d’entre nous. Leurs cœurs sont emplis de certitude, renforcés par une foi pleinne d'énergie qui les aide à supporter et à persévérer en toute circonstance.

 Allah azawajal vertdit : " Ô les croyants ! Cherchez secours dans l'endurance et la Salat. Car Allah est avec ceux qui sont endurants ? " (Coran 2/153)

 Allah azawajal vertdit : " Comptez-vous entrer au Paradis sans qu'Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et ceux qui sont endurants ? " (Coran 3/142)

 Allah azawajal vertdit : " Ô vous qui avez cru ! Soyez endurants. Incitez-vous à l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussiriez ! " (Coran 3/200)

Allah azawajal vertdit : " ... Ceux qui ici-bas font le bien, auront une bonne (récompence). La terre d'Allah est vaste et les endurants auront leur pleine récompence sans compter." (Coran 39/10)

Les prophètes eux aussi sont éprouvés et même tuer (Issaalaihisalam-Jesus) , par exemple le Prophète Ayoub,alaihisalam qui a été éprouvé par Allahazawajal vert. Allahazawajal vert, lui a accordé la bonne santé, beaucoup de biens, Il lui a accordé beaucoup d’enfants, mais ce bas-monde ne l’a pas détourné de l’obéissance à son Seigneur. Puis, Ayoubalaihisalam, Allah azawajal vertl’a éprouvé par une grande épreuve. Il a été éprouvé dans son corps, dans ses biens et dans ses enfants. L’épreuve a durée 18 années. Il a fait preuve d’une très belle patience jusqu’à ce que Allah azawajal vertle délivre de ce qui lui été arrivé, et c’était par la grâce d'Allah azawajal vert .

La perceverance devant la mort par exemple est une épreuve dure que toutes âme gouttera. Mais comme on le voie dans l'exemple du Prophète saws vert au décé de son fils Ibrahim, le cadet de ses enfants qui avait pour mère Maria la copte; les deux fils précédemment nés de son mariage avec Khadidja étant morts en couche.

Anas ibn Malik saws vert raconte : " Le Messager d'Allah entra auprès de son fils Ibrahim alors qu’il agonisait. Les larmes se mirent à couler de ses yeux et Abdourrahman Ibn Awf lui dit : " Toi aussi (tu pleures), ô Messager d'Allah ? " Il lui dit : " O Ibn ‘Awf, cela est une miséricorde ". Puis il ajouta : " L’œil pleure, le cœur ressent du chagrin, mais nous ne disons que ce qui satisfait notre Seigneur. Ô Ibrahim ! Ta séparation nous remplit certainement de chagrin ". (Rapporté par Boukhari)

La confiance en Allah azawajal vert repose sur la croyance ferme qu’Allah azawajal vert seul sait ce qui est le meilleur pour l’humanité ; croyance ferme qui signifie que ce que les humains peuvent percevoir comme étant un bien pour eux ne l’est en fait pas sur le long terme.

Allah azawajal vertdit : "... Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas." (Coran 2/216)

Il arrive que les malheurs, la douleur et la souffrance surviennent à cause de nos propres actions. Nous commettons des péchés et Allah azawajal vert décide de nous purifier par des pertes de biens, de santé et de choses ou de personnes que nous aimons.

Allah azawajal vertdit : " Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup " (Coran 42/30) 

Allah azawajal vertdit : " Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires." (Coran 42/43)

Allah azawajal vertdit : " A côté de la difficulté est, certes, une facilité ! A côté de la difficulté est, certes, une facilité ! " (Coran 94/5-6)

Le Prophète saws vert a dit : "Par Celui dans la Main de Qui mon âme se trouve, si vous ne faisiez plus aucun acte de désobéissance, Allah vous ferait disparaître et ferait venir des gens qui Lui désobéiraient puis Lui demanderaient pardon, à qui, alors, Il accorderait Son Pardon" (Rapporté par Mouslim)


Qu'Allâh azawajal vert nous en protège ainsi que nos parents, ceux que nous aimons et tous les musulmans, par Sa grâce et Sa Miséricorde

 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

AllahQu'Allah me pardonne et me guide pour tout ce que j’aurais pu mal interpréter dans cette étude et ailleurs.
Qu’Il puisse nous guider vers une meilleure compréhension de Sa révélation afin que nous puissions nous
purifier et accroître notre savoir. incha' Allah

decorarabesqueD2decorarabesqueG2

La Maison sacrée : Ka'ba

Allah azawajal vert dit : "La première Maison qui ait été édifiée pour les gens c'est bien celle de Bakka (la Mecque), bénie et bonne direction pour l'univers. Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. ... " (Coran 3/96-97)

Allahazawajal vert dit : " Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (la Ka'ba) (en lui disant) : "Ne M'associe rien ; et purifie Ma Maison pour celui qui tournent autour, pour ceux qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent". Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, " (Coran 22/26-27) ;

Allahazawajal vert a lié la Maison à Lui-même (Ma Maison), lui conférant ainsi une position toute particulière ; il s’agit d’un lien entre le lieux et son créateur. La Ka'ba est appellée "Maison sanctifiée" (Al-Beyt al-ḥaram), car Allahazawajal vert à voulu que la sacralité de cet endroit et ses alantours ne soient violé par personne. Allahazawajal vert l’a rendue sacrée et l’a glorifiée pour exalter le Sanctuaire tout entier.

Allahazawajal vert dit : " ... Ne les avons-Nous pas établis dans une enceinte sacrée, sûre, vers laquelle des produits de toutes sortes sont apportés comme attribution de Notre part ?... " (Coran 28/57)

Allahazawajal vert dit : " ... et qu'ils fassent les circuits autour de l'Antique Maison". (Coran 22/29)

Cette antique demeure (Al-Beyt al-ʿatīq), si humble dans sa construction, est dépourvue de tout apparat et de tout luxe ostentatoire que l’on retrouve généralement ailleurs. Allah le Tout-Puissant, azawajal vert, a plutôt mis la splendeur et la magnificence de Sa maison dans les yeux de ceux qui la regardent. Il lui a conféré sacralité et grandeur dans les cœurs; Il a inspiré aux âmes le désir ardent de la visiter. Dès lors, la construction la plus imposante en taille ou même la plus luxueuse, ne peuvent rivaliser avec la modeste Kaʿba pour la place qu’elle a acquise dans les âmes et les cœurs des musulmans. Cette antique demeure nous rappelle que l’Histoire des Hommes est une histoire avant tout religieuse et non pas économique ou sociale.

La Ka’ba est le lieu le plus sacré de l’islam et c’est dans sa direction que se tournent tous les musulmans du monde pour prier. Elle est appelée Ka’ba à cause de sa forme cubique (le mot " cube ", en arabe, est "ka’b").  On l’appelle également al-bayt al-atiq, ou la maison libre. Allah,azawajal vert, dit : " Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. ... " (Coran 2/144)

Dans un long hadith (dont voici une partie), Ibn Abbas radi allahu anhu a rapporté l’histoire de Hadjar, l’épouse d’Abraham (la seconde femme du prophète Ibrahimalaihisalam), et son fils Ismaël en ces termes : "  Abraham fit venir son épouse et son bébé qu’elle allaitait. Il les installa près de La Maison sous un arbre qui se dressait près de l’emplacement actuel de Zamzam dans la partie supérieure de la mosquée. Personne ne vivait à La Mecque à l’époque et la localité était dépourvue d’eau.  Il les abandonna là en leur laissant un sac contenant des dattes et un outre contenant de l’eau. Puis il rebroussa chemin et sa femme le suivit et le couple eut cette conversation :

Abraham, où vas-u ? Tu vas nous abandonner dans cette vallée inhabitée ? Elle lui répéta ces propos plusieurs fois, mais il ne se tourna pas vers elle.
Puis elle poursuit :  - Est-ce Allah qui t’a donné l’ordre de te comporter ainsi ?

- Oui.
- Alors, Il ne nous abandonne pas.

Puis elle retourna tandis qu’Abraham poursuivait son voyage. Arrivée au lieu dit Thaniyya où Hadjar et Ismaël ne pouvaient plus l’apercevoir, Abraham se tourna vers la Maison (La Kaaba), leva les bras et s’adressa à Allah azawajal vert en ces termes : " Ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée (la Ka`ba), - ô notre Seigneur - afin qu' ils accomplissent la Salāt. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d' une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront- ils reconnaissants ? " (Coran 14/37). (Rapporté par Boukhari)

Abraham a invoque aussi Allahazawajal vert, afin qu'll envoie parmi les habitants de cette region un Messager issu d'eux, c'est-a-dire de la même origine qu'eux et parlant la même langue, une langue claire, éloquente et persuasive, afin qu'il para­cheve pour eux les deux grands bienfaits temporels et spiri­tuels, en faisant leur bonheur ici-bas et dans l'au-deIà. Allahazawajal vert exauça cette autre invocation et envoya différents messager jusqu'au sceaux des prophètes, notre Prophète Mohammed saws vert par lequel Allah azawajal vert,  a clot Ie cycle prophétique ; qui a apporte à la différence de ses prédécesseurs - une religion accomplie et universelle qui s'adresse a tous les Hommes au-delà de leurs différences raciales, linguistiques, et ce jusqu'au jour de la Resurrection.

La Ka'ba a été construite par Ibrahim alaihisalam à l’endroit où elle se trouve qui la reconstruit avec son fils Ismaël sur ordre d'Allah azawajal vert. Et quand Abraham et Ismaël érigeaient les assises de la Maison, (Abraham pria) : " Et quand Abraham et ismaël élevaient les assises de la Maison : " Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c'est toi l'Audient et l’Omniscient." (Coran 2/127).

Dans l'esplanade de la Ka'ba, les têtes et les mains des pèlerins qui accomplissent le tawâf se bousculent autour d'un cadre en argent poli. Les pèlerins cherchent à embrasser une grande pierre de forme ovale et de couleur noirâtre à l'angle sud-est de la majestueuse Ka'ba. Cette pierre noire, une pierre ancienne et sacrée, est encastrée dans le coin oriental de la Ka’ba à un mètre et demie du sol.  Le Prophète saws vert a dit : " La pierre noire est descendue du Paradis. À ce moment-là, elle était plus blanche que le lait, mais ce sont les péchés des fils d’Adam qui l’ont noircie. "  (Rapporté Mouslim)

Le coin oriental de la Ka’ba est l'endroit où les invocations sont exaucées ; ibn 'Abbâs radi allahu anhu dit dans un hadith marfû' : " Le Rukn est la Main Droite d'Allah, exalté soit-Il, sur la terre, avec laquelle il salue Ses créatures. Par Celui Qui détient l'âme d'Ibn 'Abbâs dans Sa Main, il n'est pas un homme musulman qui demande à Allah quelque chose auprès de cette pierre, sans qu'Allah ne le lui accorde".

La Ka'ba est située verticalement au-dessous Al-Bayt Al-Ma'mour (la Maison peuplée1) et elle représente pour les humains ce que ce premier représente pour les anges. Mouslim a rapporté que le Prophète saws vert a dit dans le récit de l'ascension : " Puis on m'a fait monter jusqu'à Al-Bayte Al-Maâmour, j'ai dit à Djibril alaihisalam : " Ô Djibril, qu'est-ce ? " Il me dit : " C'est Al-Bayt Al-Ma'mour, il y entre chaque jour 70.000 anges qui n'y reviennent plus jamais. " Ibn 'Abbas, radi allahu anhu, a dit au sujet de cette maison : " C'est une maison au dessus de la Ka'ba dans le 7ième ciel où y prient tous les jours 70.000 anges et n'y retournent plus jamais ".

L’histoire anté-islamique de la Mecque révéle que les Qoraychites formaient une Tribu dérivée de la confédération des Kinana. Ils s’étaient installés à la Mecque sous l’impulsion de Qusay, deux siècles avant l’Hégire d’où ils chassèrent les Khuza’a qui habitaient la localité depuis trois siècles. La cité était connue comme un carrefour religieux et un centre commercial à la croisée des caravanes venues de Syrie, du Yémen, de la Perse, de l’Ethiopie, des villes romaines d’Orient et Grecques.

Le Patriarche Abraham, et son fils Ismaël, comme rapporte le verset coranique, installera les tribus en quartiers autour de la Ka'ba.

Alla azawajal vertdit : " (Et rappelle-toi) quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements, et qu'il les eut accomplis, Ie Seigneur lui dit : "Je vais faire de toi un exemple à suivre pour les gens." - "Et parmi ma descendance ?" demanda­ t-il. - "Mon engagement, dit Allah, ne s'applique pas aux injustes." "(Coran 2/124)

Ainsi, exaussa les vœux d'abrahamalaihisalam, effectivement tout les Livres révélés à un Prophète après Abrahamalaihisalam, Ie fut à l'un des ses descendants.

Allah azawajal vert dit aussi : "Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham et accordé à leur descendance la prophetie et Ie Livre. ... " (Coran 57/26)

Alla azawajal vertdit : " Et Nous lui avons donné Isaac et Jacob et Nous les avons guidés tous les deux. Et Noé, Nous I'avons guide auparavant, et parmi la descendance (d'Abraham) (ou de Noé), David, Salomon, Job, Joseph, Moise et Aaron. Et c'est ainsi que Nous recompensons les bienfaisants. De même, Zacharie, Jean-Baptiste, Jésus et Elie, tous étant du nombre des gens de bien. De meme, Ismaël, Elisée, Jonas et Loth. Chacun d'eux Nous I'avons favorisé sur Ie reste du monde. De même une partie de leurs ancêtres, de leurs descendants et de leurs frères et Nous les avons choisis et guidés vers un chemin droit. " (Coran 6/84-87)

 Période anté-islamique :

Les confusions doctrinales et la confrontation des croyances de toutes sortes qui coexisté à la Mecque, avaient non seulement pour origine l’entrecroisement des routes caravanières, mais aussi l’état religieux du Proche-Orient. Si bien que la Ka'ba allait contenir 360 idoles ou représentations figurées de l’ensemble de ces cultes polythéistes, monothéistes dissidents, et idolâtres où des divinités comme Alat, Uzza, Manaf, Manat, Ashtar, Chams et bien d’autres, représentaient des planètes comme Vénus, Mars, saturne d’obédience romaine ancienne, mais aussi des astres comme le soleil, la lune ou des étoiles relevant des cultes Sabéens, mésopotamiens et chaldéens. On peut même retrouver des influences de divinités grecques telles Athéna, Dionysos, Jupiter ou Demeter. La Ka'ba au cours de toute cette histoire anté-islamique et païenne était un siège d’un sacré fort répandu dans la région. Mais beaucoup d’Arabes, étaient chrétiens, nazaréens ou judaïsés. Abraham restait l’ancêtre commun, père fondateur de la ka'ba.

Période islamique :

Des tribus arabes et autres faisaient des pèlerinages annuels en ce lieu et le visitaient pour honorer des divinités tribales et ancestrales qui comprenaient de nombreux dieux et déesses. Des représentants de ces divinités étaient gardés dans la Ka‘ba, et ces visites rituelles étaient souvent accompagnées de musique, de danse, et de récitation de poésie.

Il fallait attendre la période islamique pour que le mothèisme pure arrive et se pérénise.

Le Prophète Mahommed saws a été forcé de quitter la Mecque en raison de des oppositions qu'il a rencontré de la par des tribus Qorayches, tant à cause de ses prédications et de ses actions contre de nombreuses pratiques et valeurs tribales, que par sa déclaration d’être le messager d'une nouvelle révélation. Le Prophète saws a émigré à Médi­ne en 622 AC,

Allahazawajal vert dit : " (Et rappelle-toi) le moment où les mécréants complotaient contre toi pour t’emprisonner ou t’assassiner ou te bannir. Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes ". (Coran 8/30).

Par la suite le Prophète saws a négocié par la suite de pouvoir entreprendre un pèlerinage à la Mecque avec ses disciples. En 629 AC, la Mecque se rend, et le Prophète saws peut de nouveau entrer en paix dans la ville et débarrasser la Ka‘ba de ses idoles, lui rendant ainsi son rôle initial de symbole de la religion monothéiste et réaffirmant ce lieu comme étant l’emplacement du Hidj, pratique essentielle en matière de pèlerinage pour la nouvelle foi de l'Islam.

La Mecque fut conquise par le Prophètesaws en 630 (en l'an 8 de l'Hégire), après la rupture du traité, brisée par la trahison des Quraychites de la tribu des Banu Babkr, rompent le traité conclu à Houdeïbiya.

le Prophètesaws, l'homme le plus puissant de l’Arabie, entra à La Mecque… tête baissée sur sa monture. Le meilleur des hommes rentre dans sa ville natale humblement. Il préféra l’humilité et, par ce geste extraordinaire en telles circonstances, témoigna de sa pleine soumission à Allahazawajal vert.

C’est à cette occasion que le Prophètesawsdans son discours récita le verset : “Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur.” (Coran 49/13)

 

Abû Shurayḥ Khuwaylid ibn ‘Amr al-Khuzâ’î al-‘Adawî radi allahu anhu a dit à ‘Amr ibn Sa’îd ibn Al-‘Âṣ radi allahu anhu, alors qu’il envoyait des troupes militaires à La Mecque : " Ô Emir ! Puis-je te rapporter des propos tenus par le Messager d’Allah saws vert le lendemain de la conquête de La Mecque ? Ce sont des propos que mes oreilles ont bien entendu, que mon cœur a bien retenu et que mes yeux ont bien vu lorsqu’il les a prononcés. Certes, il a loué Allah et a fait Son éloge, puis il a dit : " C’est Allah, Exalté soit-Il, qui a rendu sacrée La Mecque et non les hommes. Il n’est donc pas permis à quiconque croit en Allah et au Jour Dernier d’y faire couler le sang, ni d’y couper un arbre. Si quelqu’un se l’autorise en invoquant le combat que le Messager d’Allahsaws vert y a livré, alors répondez-lui : " Certes, Allah l’a permis à Son Messager saws vert et Il ne vous l’a pas permis à vous !" Et Il ne me l’a permis qu’un instant de la journée. Aujourd’hui, elle a certes retrouvé son caractère sacré d’hier. Par conséquent, que la personne présente en informe la personne absente ! " On demanda alors à Abû Shurayḥ : " Que t’a répondu ‘Amr ? " Il a répliqué : " Je connais cela mieux que toi, ô Abâ Shurayḥ ! Certes, la ville sacrée ne protège ni la personne désobéissante, ni l’assassin fugitif, ni le voleur fugitif ! " (Rapporté Boukhari et Mouslim)

1 Lors de son ascenssion nocturne, le Prophète mohammedsaws vert, a trouvé le Prophète Ibrahim alaihisalam, au 7­ ième Ciel, adossé au Bayt al-ma'mour (la Maison peuplee) visitée chaque jour par soixante-dix mille anges.

Qu'Allâh azawajal vert nous en protège ainsi que nos parents, ceux que nous aimons et tous les musulmans, par Sa grâce et Sa Miséricorde

 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

AllahQu'Allah me pardonne et me guide pour tout ce que j’aurais pu mal interpréter dans cette étude et ailleurs.
Qu’Il puisse nous guider vers une meilleure compréhension de Sa révélation afin que nous puissions nous
purifier et accroître notre savoir. incha' Allah

decorarabesqueD2decorarabesqueG2

Le covid et islam

Les effets des déviations humaines et la pérversion de la Loi d’Allahazawajal vert se manifestent dans les sphères religieuse, sociale, politique et économique de la vie. Dès lors, la vie devient une épreuve dans ce monde et dans l’au-delà. Allahazawajal vert nous a pourtant mis en garde contre toute infraction à la charia. Allahazawajal vert dit : ".. Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. " (Coran 24/63)

Les sociétés qui agit au mépris des lois d’Allahazawajal vert seront sacrifiées, de la même manière qu’elles ont sacrifié la Loi d’Allahazawajal vert. Elles paient le prix de leur abandon du jugement selon la révélation divine, à travers leurs richesses, leur honneur, leur jeunesse, leurs valeurs morales et leurs biens, ce qui se traduit par la faim, la peur, la vie misérable, les maladies, les catastrophes, etc... Ainsi que la colère d’Allah azawajal verten ce monde et dans l’au-delà.

Ceux qui se détournent de la Loi d’Allahazawajal vert, au profit de la raison et de la passion, sont rétribués en voyant son cœur scellé : "Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Et Allah l’égare sciemment et scelle son ouïe et son cœur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah ? Ne vous rappelez-vous donc pas ?" (Coran 45/23)

Le Prophète saws vert, nous a enseigné que ceux qui cherchent la protection, la sécurité et le bonheur doivent croire en Allah azawajal vert, l’Unique, le Créateur, de manière sincère, l’adorer et l’invoquer. Allahazawajal vert est Celui qui a le contrôle et le pouvoir ultime sur toutes choses. C'est Lui azawajal vert, le Créateur, qui est le seul à avoir la capacité totale de nous protéger et de nous guérir, selon sa Volonté.

Allâhazawajal vert dit : “Dis : " Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu'Allah a prescrit pour nous. Il est notre Protecteur. C'est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance”.(Coran 9/51)

Allâhazawajal vert dit : "Et quand je suis malade, c'est Lui qui me guérit." (Coran 26/80)

Selon le Coran, une calamité comme la pandémie peut survenir dans un monde et à une époque de perversité où l’on a oublié Allahazawajal vert.

Allâhazawajal vert dit : " Trés certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim, de diminution de biens, de personnes, et de fruits. Et fais la bonnes annonce aux endurants " (Coran 2/155)

Allâhazawajal vert dit : "Nous avons, certes, envoyé (des messagers) aux communautés avant toi. Ensuite Nous les avons saisies par l'adversité et la détresse - peut-être imploreront-ils (la miséricorde) ! Pourquoi donc, lorsque Notre rigueur leur vînt, n'ont-ils pas imploré (la miséricorde) ? Mais leurs cœurs s'étaient endurcis et le Diable enjolivait à leurs yeux ce qu'ils faisaient. Puis, lorsqu'ils eurent oublié ce qu'on leur avait rappelé, Nous leur ouvrimes les portes donnant sur toute chose (l'abondance) ; et lorsqu'ils eurent exulté de joie en raison de ce qui leur avait dooné, Nou les saisîmes soudain, et les voilà désespérés. " (Coran 6/42-44)

Allah azawajal verta envoyé l’épidémie pour punir les peuples qui Le mettent en colère par leurs actions satanées. Le monde n’a qu’à tirer des leçons des peuples anciens ayant subi la punition d’Allah azawajal vert tels les peuples de Noé, de Salih ou de Lot aleyhimSalam. Les mécréants croient défier l’Unique azawajal vert avec leur progrès scientifique (qu'Allah azawajal vertleur a permit d'atteindre); voilà, Il se moque d’eux avec un virus plus petit qu’un atome. Rien ne bouge dans le monde des cieux et de la terre sans Sa permission et Sa volonté ; ses mécréants oublient qu'il y a une puissance au-dessus de leurs têtes qui dirige l'univers. Si l'humanité subit cette pandémie, c'est bien à cause de leur mécréance. Qu'ils soit musulman ou autre tout le monde est dans le même panier.

Allâhazawajal vert dit : " Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup." (Coran 42/30 )

Le serviteur ne peut-être affligé d’une plus sévère punition que la dureté du cœur et l’éloignement d’Allah. Le feu a été créé pour consumé le cœur endurci- ce cœur qui est le plus distant des cœurs envers Allahazawajal vert. Les transgresseurs occupent leurs cœurs par la poursuite de ce monde. Si l'humanité était occupée par Allah et par la poursuite de l’Au-delà alors ils auraient réfléchi sur la signification de Ses Mots et Ses Signes qui sont les témoins dans la création. Le cœur devient malade comme le corps devient malade et le remède se trouve dans le repentir et dans la recherche de la protection contre le mal.

La règle islamique générale en période d’insécurité ou de pandémie est de se protéger, comme dit Allah azawajal vert dans le Coran : " Ô les croyants ! Prenez vos précautions... " (Coran 4/71)

Le Prophète Mohammed saws vert nous a fortement conseillé de faire le nécessaire pour préserver notre santé et notre bien-être. Conseils du Prophète Mohammed saws vert pour la prévention et la protection de la santé contre les maladies et les épidémies et nous donne des conseils nobles et des instructions claires tels que la récitation de la sourate Fatihah pour une rouqya par exemple - comme le faisait ses compagnons - et aussi pour demander la guérison de ceux qui sont malades, blessés ou piqués.

Selon Abderrahmane Ibn ’Awf radi allahu anha1, le Prophète saws vert a dit : " Quand une épidémie survient dans la contrée où vous êtes, n’en sortez pas pour la fuir. Mais quand vous entendez qu’une épidémie est survenue dans une contrée n’y allez pas. "

Le Prophète saws vert a dit encore : "Quand vous entendez que la peste sévit dans une contrée ne vous y rendez pas. Quand elle s’y déclare alors que vous vous y trouvez n’en sortez pas. " (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Aïcha radi allahu anha1 a interrogé le Prophète saws vert sur le sens de l’épidémie. Il lui répondit : " C’est un tourment qu’Allah envoie sur qui Il veut et une Miséricorde pour les croyants. Si elle survint dans un pays, quiconque y reste et patiente, en ayant confiance que rien ne lui arrivera que ce qu'Allah a prescrit, aura la récompense d’un martyr. "

Oumou Salamata radi allahu anha1 posa la même question au Prophète saws vert : " Est-ce qu’Allah nous éprouvera par des morts en masse alors qu’il y’a parmi nous des Saints ? " Il lui répondit : « Oui, même s’il y a des Saints, IL vous éprouvera quand le mal sera excessif ! "

Le Prophète saws vert a dit : " La peste ce sont les restes d’un mal issu de la colère d'Allah envoyé à un groupe des fils d’Israël. Si elle survient dans une localité où vous êtes, ne la quittez pas pour vous en enfouir, et si elle survient dans une localité où vous n’êtes pas ne vous y rendez pas. " (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

C’est ainsi que le khalife Omar radi allahu anha1, sur son chemin vers Cham (la Syrie) avec sa cavalerie, apprenant que cette région est infestée par la peste, fait demi-tour (Rapporté par Mouslim)

Même la personne qui semble être en bonne santé et qui se trouve dans un pays où est la maladie contagieuse, le Prophète saws vert ne lui a pas permis de le quitter avant que l’épidémie ne soit terminée. C'est ce que les médecins préconisent aujourd'hui, ils interdisent même de voyager et de se déplacer entre le pays où se trouvent l’épidémie et les autres pays pour éviter que celle-ci ne se propage. Ces recommandations, le Prophète saws vert, les a données il y 14 siécle de ça ; alors ce miracle prophétique ne fait que valider l'authenticité de notre Prophète saws vert et de son message.

Une reconnaissace inattendue apparrue dans la presse américaine relative aux hadiths tenu par notre Prophète saws vert par rapport au pandémie il y a 14 siècle est une preuve suffisante de la perspicacité de cet homme excéptionnel.

Allah azawajal vert le Puissant et Majestueux dit : "Demandez pardon à votre Seigneur ; ensuite, revenez à Lui. Il vous accordera une belle jouissance jusqu'à un terme fixé, et Il accordera à chaque méritant l'honneur qu'il mérite. Mais si vous tournez le dos, je crains alors pour vous le châtiment d'un grand jour. " (Coran,11/3)


Qu'Allâh azawajal vert nous en protège ainsi que nos parents, ceux que nous aimons et tous les musulmans, par Sa grâce et Sa Miséricorde

 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

AllahQu'Allah me pardonne et me guide pour tout ce que j’aurais pu mal interpréter dans cette étude et ailleurs.
Qu’Il puisse nous guider vers une meilleure compréhension de Sa révélation afin que nous puissions nous
purifier et accroître notre savoir. incha' Allah

decorarabesqueD2decorarabesqueG2

Les épreuves de la vie

Allah azawajal vert Seul sait ce qu'Il a prédestiné pour chacun de nous. Cependant, l'évolution de la situation dans le monde et particulièrement en France, laisse penser que les temps qui viennent pourraient devenir, de façon assez générale, plus difficiles pour ceux et celles qui veulent rester fidèles à la foi musulmane. C'est là une épreuve. Nous ne la recherchons pas et demandons au contraire à Allah azawajal vert de nous épargner des événements très éprouvants ; mais si Allah azawajal vert a décidé d'éprouver certains de Ses serviteurs, alors ceux-ci Lui demanderont de les aider à être patients et à réussir.

Allah azawajal vert dit : " Endure ! Ton endurance (ne viendra) qu'avec (l'aide) d'Allah. Ne t'afflige pas pour eux. Et ne sois pas abgoissé à cause de leurs complots. Certes, Allah est avec ceux qui (L') ont craint avec pièté et ceux qui sont binfaisants " (Coran 16/127-128)

La foi au destin mène le croyant à la soumission totale à la volonté d'Allah azawajal vert et à être satisfait de ce qu’il a décrété. Croire fermement au destin pour ou contre toi et accepter. Il faut savoir que tout ce qui t’atteint ne pouvait atteindre une autre personne et que tout ce qui t’échappe ne pouvait atteindre une autre personne de quelques façons que ce soit, sont des fondements de la foi musulmane.

Les épreuves sont perçus selon notre degrés de foi ; leurs conséquences n'ont pas les mêmes leçons ni les mêmes finalités. Les épreuvent ne sont pas interprétées ni perçues de la même façon par les différentes catégories de gens, ainsi, un croyant, un hypocrite ou un mécréant ne percevront jamais l'épreuve de la même manière, ni le fond ni dans la forme. Pour le croyant les épreuves, sont interprétées comme un examen de conduite et le menent à un examen de conscience pour diagnostiquer ses défauts et erreurs ; alors que pour l'hypocrite et le mécréant, l'épreuve n'est qu'un chatiment d'Allahazawajal vert (quant ils sont croyant) et interprétées comme des aléas de la vie qu'il faut surmonter.

L'indice qui révèle qu'une épreuve d'un mécréant ou d'une personne faible dans sa foi, consiste dans l'absence de fermeté, sa panique et le fait pour lui de se plaindre auprès de ses semblables. Pour le vraie croyant,  l'épreuve infligée n'est une opportunité d'expiation et d'absolution des péchés, elle consiste à être patient, par l'absence de plainte, de panique, de désapprobation et de sentiment de lourdeur au moment d'accomplir les actes cultuels. La candition qui vise à élever les grades consiste dans l'approbation, la satisfaction, la tranquillité et la ferme endurance des épreuves au moment immédiat de l'épreuve, sur le coup et dire : " qui disent, quand un malheur les atteint : "Certes nous sommes à Allah, et c'est à lui que nous retournerons." (Coran 2/156). Ensuite de réfléchir et de saisir l'aspect de la sagesse d'Allah azawajal vert qui sous-tends les épreuves et malheurs. Quoi il soit, il convient au croyant de tirer de ses méditations, de tout malheur ou épreuve que cela n'est pour lui qu'un bien et une récompense, s'il reste ferme en espérant complaire à Allahazawajal vert.

Une fois que nous réalisons que tout vient d'Allahazawajal vert, nous devons aussi comprendre qu'Allahazawajal vert est Très Aimant (al-Wadoud) et Bon (al-Barr).  Il y a donc un bien dans chaque chose qu'Allahazawajal vert décrète pour nous, même si nous ne le voyons pas immédiatement.

Allahazawajal vert dit : "  ... Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien,. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise.  C'est Allah qui sait, olors que vous ne savez pas. " (Coran 2/216)

Aboû Hourayra radi allahu anhu : " Partout où le vent lui vient, il la retourne. Lorsque le vent cesse, elle se redresse. Il en va de même pour le croyant devant les épreuves. Quant au mécréant, il est semblable à l’arbre robuste qui reste droit jusqu’à ce qu’Allah le brise."

Anas radi allahu anhu rapporta également que le Prophète saws vert a dit : " Lorsqu’Allah veut du bien pour Son serviteur, Il hâte pour lui le châtiment dans le bas-monde, et lorsqu’Allah veut du mal à Son serviteur, Il S’abstient de sévir contre son péché jusqu’à ce qu’il en réponde devant Lui au jour de la résurrection."

Les épreuves ont selon le Coran et la Sunna deux causes directes - en sus de ce qui relève de la sagesse qui sous-tend dans le décret et le jugement d'Allahazawajal vert La première cause consiste dans les péchés et actes de désobéissance perpétrés par l'être humain ; qu'il s'agisse de la mécréance ou d'un simple acte de désobéissance envers Allahazawajal vert ou d'un péché majeur. Allah azawajal vert, inflige une épreuve à leur auteur pour le sanctionner et lui anticiper le châtiment. La seconde cause est que, quand Allahazawajal vert veut rehausser le grade du croyant ferme, Il lui inflige une épreuve.

Allah azawajal vert dit : "Trés certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fait la bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les atteint : "Certes, nous sommes à Allah, et c'est à Lui que nous retournerons." Ceux-là reçoivent les bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde ; et ceux-là sont les bien-guidés." (Coran 2/155-157)

Allah azawajal vert dit : "Alif, Lâm, Mîm. Est-ce que les gens pensent qu'ont les laissés à dire : "Nous croyons" sans les prouver ? Certes Nous avions éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; (Ainsi) Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent" (Coran 29/1-3)

Si Allah azawajal vert n’appliquait pas à Ses fidèles serviteurs des remèdes sous la forme d'épreuves, ils deviendraient trop tyranniques, son cœur s’endurcirait, arrogant ou verserait dans la vanité et l’orgueil jusqu'à croirait pouvoir se passer d’Allahazawajal vert. Donc, derrière toute épreuve il y a une sagesse que nous être humain ne pouvons pas percevoir ni entendre. Les épreuves nous rappellent nos péchés et nous poussent à nous repentir. Ainsi, Allahazawajal vert, nous donnent l’occasion de nous repentir avant l’avènement du châtiment le plus durequ'est le au jour de la Résurrection. En effet, Allah azawajal vert dit : " Nous leur ferons certainement goûter au châtiment ici-bas, avant le grand châtiment afin qu'ils retournent (vers le chemin droit) ! " (Coran 32/21)

Souvent, quand tout va bien dans la vie, l’homme oublie d’adorer Allah azawajal vert.  Et ce n’est que lorsqu’une calamité le frappe qu’il se souvient de Lui et L’invoque. Allahazawajal vert le Très Haut dit : " Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement. S'il leur arrive un bien, ils s' en tranquillisent, et s'il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l'ici-bas et de l'au-delà. Telle est la perte évidente ! (Coran 22/11)

Allah azawajal vert dit : " Tout bien qui t'atteint vient d'Allah, et tout mal qui t'atteint vient de toi-même. ..."  (Coran 4/79) et Allah azawajal vert dit aussi : "Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup."  (Coran 42/30)

Quand Allah azawajal vert veut du bien à Son serviteur, Il lui affecte une épreuves appropriées à son état pour absorber ses affections et le mettre en cause devant ses actions. Quand Il c’est bien débarrassé, Il le rend digne d’être promus au plus noble degrès et de recevoir la meilleure récompense dans l’au-delà, c’est-à-dire l’accès à Sa proximité et Sa vision.

Le prophète Mohammed saws vert a dit : " Si un musulman frappé d’une calamité dit ce qu'Allah lui a enjoint de dire (" C’est à Allah que nous appartenons et c’est vers Lui que nous retournerons.  Ô Allah, rétribue-moi pour cette affliction et remplace-la par quelque chose de meilleur."), Allah le récompensera par quelque chose de meilleur. " (Rapporté par Mouslim)

Le Prophète Mohammed saws vert a dit : " Le croyant a une destinée étonnante ! Tout ce qui lui advient est bénéfique, et cela n’est réservé qu’à lui seul. En effet, lorsqu’un bien lui échoit, il remercie Dieu et ceci est un bien pour lui. Et s’il est victime d’un malheur, il se montre patient et cela est aussi un bien pour lui. " (Rapporté par Mouslim)

le Prophètesaws vert a dit : " Chaque fois qu'une épine ou un objet plus important pique un croyant, Allah élève son grade ou absout son péché." (Rapporté par Boukhari et par Mouslim)

Abuû Hourayra radi allahu anhu rapporta aussi : " Les épreuves ne cessent d’accabler le croyant ou la croyante dans sa personne, ses enfants et ses biens jusqu’à ce qu’il rencontre Allah sans avoir le moindre péché sur son compte."

D’après Aїcha radi allahu anha1 que le Messager d’Allah saws vert a dit :  Allah élève le grade du croyant et le débarrasse d’un péché chaque fois qu’une épine le pique ou qu’il subit une atteinte  plus dure  (Rapporté par Mouslim)

Quand Allah saws vert inflige une épreuve à quelqu'un ici-bas dans le but de lui faire atteindre la haute position qu'Allah azawajal vert lui a affectée au paradis et expier ses péchés passés, son épreuve tient lieu de châtiment anticipé qui ne sera pas répété dans l'au-delà.

Le Prophète saws vert à dit : "Certes, quand un fidèle serviteur d'Allah ne réussit pas grâce à son œuvre à accéder à une haute position qu'Allah lui avait prédestinée, Allah lui inflige des épreuves dans son corps, dans ses biens ou dans ses enfants." (Rapporté par Abou Daoud)

Pour le mourrant, le fait qu’Allah azawajal vert expose leurs corps aux maladies puis les soumet à la succession des douleurs et à leur paroxysme, ceci afin de les alléger leurs âmes charnelles (nafs) de pêchés et rendre leur expiation facile lors de l’agonie ; et de leur alléger les affres de la mort suite à l’avancement de la maladie, la faiblesse générale du corps et de l’âme charnelle.

Quand au mécréant, son épreuve ne peut pas avoir pour but l'élévation de son grade, car le mécréant est insignifiant auprès d'Allahazawajal vert au jour de la Résurrection.  Son épreuve peut être un châtiment anticipé, un avant goût de ce qui l'attend dans l'au-delà. A ce propos, Allahazawajal vert dit : "Est-ce que Celui qui observe ce que chaque âme acquiert (est semblable aux associés ? ) Et pourtant ils donnent des associés à Allah. Dis (leur :) "Nommez-les. Ou essayez-vous de Lui apprendre ce qu'Il ne connaît pas sur la terre ? Ou avez-vous été simplement séduits par de faux noms ? " En fait, on a embelli aux mécréants leur stratagème et on les a empêchés de prendre le droit chemin. Et quiconque Allah laisse égarer, n'a plus personne pour le guider. Un châtiment les atteindra dans la vie présente. Le châtiment de l'au-delà sera cependant plus écrasant et ils n'auront nul protecteur contre Allah." (Coran,13:33-34).

Le croyant ne doit jamais désespérer de la miséricorde d'Allahazawajal vert et croire qu' Allahazawajal vert ne le sortira pas des mauvaises situations dans lesquelles il se retrouve.  En fait, le nom de Satan, en arabe (Iblis) vient du mot-racine ablasa, qui signifie " désespoir ". Parfois, quand une une personne passe par une épreuve, elle cherche a se refugier avec des choses illicites pour oublier sa douleur.  Mais le croyant ne sombre jamais dans le désespoir, car il se tourne vers  Allahazawajal vert et cherche refuge auprès de Lui. 

Allahazawajal vert dit : " Ton Seigneur ne t’a ni abandonné et ni détesté. La vie dernière t'est, certes, meilleure que la vie présente. Ton Seigneur t’accordera (Ses faveurs] et alors tu seras satisfait. " (Coran 93/2-5)


Qu'Allâh azawajal vert nous en protège ainsi que nos parents, ceux que nous aimons et tous les musulmans, par Sa grâce et Sa Miséricorde

 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

AllahQu'Allah me pardonne et me guide pour tout ce que j’aurais pu mal interpréter dans cette étude et ailleurs.
Qu’Il puisse nous guider vers une meilleure compréhension de Sa révélation afin que nous puissions nous
purifier et accroître notre savoir. incha' Allah

decorarabesqueD2decorarabesqueG2

La vie d'ici-bas

Allah azawajal vert, dit : " Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La Demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient ! " (Coran 29/64)

Allah azawajal vert, dit : " Sachez que la vie présente n’est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie, ensuite elle devient des débris. Et dans l’au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse. " (Coran 57/20) ;

Allah azawajala, dit : " La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis, lorsque la terre prend sa parure et s’embellit, et que ses habitants pensent qu’elle est à leur entière disposition, Notre Ordre lui vient, de nuit ou de jour, c’est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n’avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les preuves pour des gens qui réfléchissent. " (Coran 10/24).

Le Messager d’Allah saws vert passa par le marché, entouré de ses Compagnons, et tomba sur le cadavre d’un chevreau aux petites oreilles. Il le prit, saisit son oreille puis il demanda : " Lequel d’entre vous voudrait l’avoir pour un dirham ? " Ils répondirent : " Pour rien au monde on n’aimerait l’avoir ! Qu’en ferait-on ? " Le Prophètesaws vert poursuivit : " Aimeriez-vous l’avoir ? " Ils dirent : " Par Allah ! Même s’il était vivant, il aurait un défaut car il a de petites oreilles. Que dire maintenant qu’il est mort ? " Alors, le Prophètesaws vert déclara : " Par Allah ! Ce bas-monde est bien plus insignifiant auprès d'Allah que ceci ne l’est pour vous ! " (Rapporté par Mouslim)

Les enfants, les femmes, la richesse, les biens de ce bas monde constituent une épreuve infligée par Allah azawajala à Ses serviteurs pour connaître celui qui reste reconnaissant et celui que biens et enfants détourne d’Allah azawajala :

Allah azawajala, dit : " On a enjolivé aux gens l’amour des choses qu’ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d’or et d’argent, chevaux marqués, bétail et champs ; tout cela est l’objet de jouissance pour la vie présente, alors que c’est près d’Allah qu’il y a bon retour." (Coran 3/14).

Allah azawajal vert, dit  aussi : " Ô hommes ! La promesse d’Allah est vérité. Ne laissez pas la vie présente vous tromper, et que le grand trompeur (Satan) ne vous trompe pas à propos d’Allah. " (Coran 35/5).

Allah azawajal vert, dit  aussi : " Ô vous qui avez cru ! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d’Allah. Et quiconque fait cela… alors ceux-là seront les perdants. Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors : « Seigneur ! Si seulement Tu m’accordais un court délai : je ferais l’aumône et serais parmi les gens de bien. » Allah cependant n’accorde jamais de délai à une âme dont le terme est arrivé. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. " (Coran 63/9-11)

Allahazawajal vert met Ses serviteurs à l’épreuve tantôt à travers les bienfaits tantôt à travers les épreuves pour distinguer le reconnaissant de l’ingrat ; et l’obéissant du rebelle. Ensuite, Il réservera à chacun la récompense qu’il aura mérité. Allah azawajal vert, dit : "  ... Nous vous éprouverons par le mal et par le bien (à titre) de tentation. Et c' est à Nous que vous serez ramenés. " (Coran, 21/35)

Allah azawajal vert inflige des malheurs à Ses serviteurs quand ils Lui désobéissent ; Il les corrige ainsi afin qu’ils retournent vers Lui. C’est dans ce sens Allah azawajal vert, dit : " Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup." (Coran 42/30)

Par Sa misericorde, Allah azawajal vert anticipation le châtiment opposé aux actes de désobéissance au croyant dans ce monde, dans l’espoir de purifier les âmes et de les ramener à Allah azawajal vert avant la mort. Allah azawajal vert dit : " Nous leur ferons certainement goûter au châtiment ici-bas, avant le grand châtiment afin qu' ils retournent (vers le chemin droit) ! " (Coran, 32 /21). Tantôt Allahazawajal vert inflige des épreuves répétées à Ses serviteurs, c’est pour que celle-ci retourne auprès de Lui et abandonne ce qu’Allah azawajal vert a interdit afin de bénéficier de Son pardon.Allahazawajal vert dit : " Ne voient-ils pas que chaque année on les éprouve une ou deux fois ? Malgré cela, ils ne se repentent, ni ne se souviennent."  (Coran 9/126). Ses épreuves infligés à Ses serviteurs qui ce repentent et se réforme sincerement sont que la volonté Allahazawajal vert pour élever en grades et expier les mauvais actes, si Allahazawajal vert veux.

Celui qui a la certitude d'Allah azawajal vertet vit dans la perspective de la mort et de l'au-delà, ne peut que détacher son cœur des futilités de ce bas-monde et s'occuper à œuvrer dans la vie ici-bas pour plaire et satisfaire Allahazawajal vert.

Le Messager d’Allah saws vert a dit : " Ce bas monde par rapport à la vie future s’apparente au geste de l’un de vous qui trempe son doigt dans un fleuve, qu’il voit donc ce qu’il peut en retirer. " (Rapporté par Mouslim)

Aboû Sa'îd al-Khoudrî radi allahu anhu, a dit : " Le Messager saws vert se tint debout et prononça le sermon suivant devant les gens : 'Ce que je crains le plus pour vous, c’est la parure de ce bas monde dont Allah azawajal vert vous comblera " - Ô Messager d'Allah, dit un homme, un bien engendre-t-il un mal ? Le Messager saws vert se tut, puis lui demanda : 'Qu'as-tu dit ?' - Ô Messager d'Allah, un bien engendre-t-il un mal ?", reprit l'homme. - Un bien n'apporte qu'un bien, répondit le Messager saws vert. Certes, ce qui pousse au printemps peut tuer en distendant l'estomac, sauf s'il s'agit d'une bête qui se nourrit d'herbe jusqu'à être rassasiée puis fait face au soleil et évacue des excréments et de l'urine, avant de remâcher et se remettre à manger. Donc celui qui prend de l’argent qu'il mérite, cet argent sera béni pour lui, alors que celui qui prend un argent qu'il ne mérite pas est comme celui qui mange sans jamais se sentir rassasié. " (Rapporté par Mouslim)

Dans un sermon, le Prophète saws vert  avertissant contre le fait de se laisser tenter par la parure, la beauté, le plaisir et les jouissances du bas monde. Les gens sont séduits par le charme de ce monde et admirent sa splendeur malgré son caractère éphémère, tout comme la fleur dont de la beauté n'est qu'éphémère. Ainsi, est la jouissance temporaire du bas monde qui n'est que temporaire. Le coran nous relate bien les histoires, comme "le royaume de Pharaon qui a dit : " Ô mon peuple ! le  royaume de Misr (Égypte) ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux d’eau qui coulent à mes pieds ? " (Coran 43/51). Où est la fortune de Coré (Kâroun) qui a dit : " ..." C'est par une science que je possède que ceci m'est venu " ... " (Coran 28/78) ? Où est la force des habitants de `Âd qui ont dit : " ... "Qui est plus fort que nous ? ... " (Coran 41/15) ? Ils ont été tous tentés par la splendeur de ce bas monde. La parure de ce bas monde, c’est une tentation, Il est à craindre que celui qui reçoit la parure de ce bas monde, soit amené à commettre des actes susceptibles de provoquer le mal et d'oublier la vie de l'au-delà. La parure de ce bas monde que les gens admirent, et cherchent à collecter avec avidité et cupidité. Ils ne se contentent ni du peu, ni de l’abondance. Ils plongent dans l'illicite. Ils périssent en raison de la mort de leur cœur et de la religion dans leurs âmes.

Allah azawajal vert dit : "  Puis, lorsqu'ils eurent oublié ce qu'on leur avait rappelé, Nous leur ouvrîmes les portes donnant sur toute chose (l'abondance) ; et lorsqu'ils eurent exulté de joie en raison de ce qui leur avait été donné, Nous les saisîmes soudain, et les voilà désespoirés " (Coran 6/44)

Allah azawajal vert dit : " Ceux qui n’espèrent pas Notre rencontre, qui sont satisfaits de la vie présente et s'y sentent en sécurité, et ceux qui sont inattentifs à Nos signes (ou verset), leur refuge sera le  Feu, pour ce qu'ils acquéraient " (Coran 10/7-8)

Allah azawajal vert dit : " ... Et ceux qui mécroient et  jouissent et mangent comme les béstiaux ; et le Feu sera leur lieu de séjour. " (Coran 47/12)

Selon Aboû Sa'd al-Khoudrî radi allahu anhu, le Messager d’Allah saws vert s'installa sur son minbar et ses Compagnons s'assirent autour de lui. Il dit : " Parmi les choses que je crains pour vous après moi sont la fleur et la beauté de ce bas-monde dont on va vous ouvrir les portes ." (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Hâkim ibn Hizam radi allahu anhu rapporte que le Messager d’Allahsaws vert a dit : " Ces biens (terrestres) sont tendres et doux. Celui qui les prend sans cupidité, Allah les lui bénit ; et celui qui les prend avec avidité et gloutonnerie, Allah ne les lui bénit point et il sera comme celui qui mange et reste toujours sur sa faim " (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Selon 'Amr ibn 'Awf al-Ansârî radi allahu anhu, le Messager d’Allah saws vert envoya une fois Aboû 'Oubayda ibn al-Djarrâh au Bahrayn pour lui rapporter leur impôt de capitation. Les Ansârs apprirent le retour d’Abû 'Ubayda. Ils prirent part à la prière de l'aube avec le Messager d’Allah saws vert. Quand le Messager d’Allahsaws vert eut terminé sa prière, il s'en alla. Ils lui barrèrent alors le chemin. Il sourit en les voyant, puis leur dit : " Je crois que vous avez appris le retour d’Aboû 'Ubayda porteur de quelque chose du Bahrayn ? " Ils dirent : " Oui, Ô Messager d’Allah ! " Il dit : " Soyez contents et ayez bon espoir en ce qui va vous remplir de joie. Par Allah, ce n'est pas la pauvreté que je crains désormais pour vous, mais je crains plutôt qu'on étende sur vous les largesses de ce bas-monde comme on les a étendues sur vos prédécesseurs, puis que vous vous querelliez alors à leur sujet comme ils se sont querellés et vous péririez comme ils ont péri." (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Selon Aboû Sa'îd al-Khoudrî radi allahu anhu, le Prophète saws vert a dit : " Ce bas monde est doux et tendre. Allah va vous en donner la lieutenance afin de voir votre comportement. Méfiez-vous de ce bas monde ainsi que des femmes, car c'est à travers les femmes que les fils d'Israël connurent leur première tentation. "(Rapporté par Mouslim)

Nous avons bien sûr le droit d’apprécier ce monde et d'en jouir, possèder et d’en profiter, mais on ne doit pas s’y attacher. Nous avons le droit et le devoir d’aimer ses proches, mais il doit s’agir d’un amour pour Allahazawajal vert. Ceci, car le musulman ne doit ni détester ni redouter la mort. Or, ce qui nous fait craindre de quitter cette vie, c’est bien tout ce qui nous y attache. Mais réjouissons-nous car notre Prophète,saws vert, nous informe selon Aboû Hourayra radi allahu anhu : " Ce monde est une prison pour le croyant et un paradis pour le mécréant. " (Rapporté par Mouslim).

Ibn ‘Oumar radi allahu anhu rapporte : " Le Messager d’Allah saws vert me saisit par les épaules et dit : "Sois dans ce monde comme si tu étais un étranger ou quelqu'un de passage". " Et Ibn ‘Oumar radi allahu anhude conclure : " Quand tu es au soir, n'attends pas le matin et quand tu es au matin, n'attends pas le soir. Prends de ta santé pour ta maladie et de ta vie pour ta mort. " (Rapporté par Boukhari).

Il est un devoir pour chacun de nous de se servir de ce bas monde pour récolter le maximum de bonnes œuvres. Nous devons tous vivre dans ce bas monde et non pour ce bas monde, car comme a dit notre Prophètesaws vert : " Celui qui aime ce bas monde, nuira à sa demeure dernière et celui qui aime l’au-delà nuira à sa vie présente. Préférez donc ce qui est durable à ce qui est voué à disparaitre. " (Rapporté par Ahmed).

Allah azawajal vert, dit : "Ne tends point les yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d’entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. destiné à les mettre à l’épreuve. Ce qu'Allah fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable. " (Coran 20/131)

Qui est donc mieux guidé ? Celui qui marche face contre terre ou celui qui marche redressé sur un chemin droit. " (Coran 67/ 22)

Smaïl abn Kathir nous explique dans son exégese cette parabole des gens dans ce bas monde et dans l’autre. Ils le seront aussi, car le croyant sera rassemblé sur la voie droite qui le conduira vers un Paradis verdoyant, tandis que le mécréant marchera sur son visage pour être précipité en Enfer. On demanda, rapporte Anas, au Messager d’Allah saws vert : " Comment les infidèles seront-ils rassemblés sur leurs visages?"  Il saws vert répondit : "Celui qui les avait fait marcher sur leurs pieds, serait-ll incapable de les faire marcher sur leurs visages ? "

Allah azawajal vert, dit : " Nous n'avons créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux qu'en toute vérité et (pour) un terme fixé. Ceux qui ont mécru se détournent de ce dont ils ont été avertis " (Coran 46/3) Ce verset souligne une question fondamentale, à savoir le but de la création de l’univers. L’univers étant représenté, ici, à travers les cieux et la terre. " Nous n’avons créé les cieux et la terre qu’en toute vérité… " .

De quelle vérité est-il question ici ?

Cette vérité, évoquée par Allahazawajal vert, renvoie au fait que chaque créature possède un rôle bien déterminé pour lequel elle a été créée en plus d’être au service de son créateur. Autrement dit, La création entière n’existe que par et pour son créateur. L’étude du coran révèle même qu’Allahazawajal vert créa d’abord le cadre dans lequel vivraient et évolueraient chaque créatures avant de les créer elles-mêmes.

Le croyant a un but, une mission plus grande et plus noble que de se rassasier des choses de cette vie. Cette mission est composée de trois composantes :

√ La première mission consiste à connaître et à adorer Allah azawajal vert(Dieu) d’une manière exclusive.

√ La deuxième mission consiste à peupler et exploiter la terre.

√ La troisième mission consiste à assurer la lieutenance d’Allahazawajal vert sur terre.

Allah azawajal vert, dit : " Quiconque désire (la vie) immédiate, Nous nous hâtons de donner ce que Nous voulons, à qui Nous voulons. Puis, Nous lui assignons l'Enfer où il brûlera méprisé et repoussé. " (Coran 17/18)

Allah azawajal vert, dit : " ... "Seigneur! Accorde nous belle part ici- bas, et belle part aussi dans l'au-delà; et protège- nous du châtiment du Feu ! " (Coran 2/201)


La vie est un rêve dont la mort nous réveille. Ne nous laissons pas endormir,
ne nous laissons pas avoir par ce bas-monde et ce qu’il contient


Qu'Allâh azawajal vert nous en protège ainsi que nos parents, ceux que nous aimons et tous les musulmans, par Sa grâce et Sa Miséricorde

 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

AllahQu'Allah me pardonne et me guide pour tout ce que j’aurais pu mal interpréter dans cette étude et ailleurs.
Qu’Il puisse nous guider vers une meilleure compréhension de Sa révélation afin que nous puissions nous
purifier et accroître notre savoir. incha' Allah

decorarabesqueD2decorarabesqueG2

L'œuvre de création de l'univers
 

Dans le coran, Allah azawajal vert dit : " La création des cieux et de la terre est quelque chose de plus grande que la création des gens. Mais la plupart des gens ne savent pas " (Coran 40/57). Il (azawajal vert) dit aussi : " Certes la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l'eau qu'Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne " (Coran 2/164). Enfin un dans autre verset : " En vérité, dans la création des cieux et de la terre et dans l'alternance de la nuit et du Jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence, " (Coran 3/190). L’observation des cieux et de la terre éveille à la recherche du savoir et invite à la méditation.


* La parole Divine : la signification n'en est pas qu'Allahazawajal vert s'Il veut faire entrer quelque chose en existence prononce la lettre "kaf" et la lettre "noun" comme prononceraient les humains. Si Allah azawajal vert veut de toute éternité faire entrer quelque chose en existence, cette chose entre en existence dans l'instant qu'Allah azawajal vert sait qu'elle va exister. La vérité est ce qui est correct et clair pour ceux qui sont de raison, à savoir que la parole d'Allah azawajal vertqui est Son attribut, n'est pas de lettres, ni de voix, ni de sons, ni une langue. Allah azawajal vert est exempt du fait que Sa parole soit une chose créée. La parole d' Allahazawajal vert n’a aucune ressemblance avec la parole des humains, puisque Allahazawajal vert n’a aucune ressemblance avec Ses créatures. Toutes écritures révélés sont des expressions dans des langue qui indiquent la parole d' Allahazawajal vert, éternelle exempte de début et de fin.

Qu'Allâh azawajal vert nous en protège ainsi que nos parents, ceux que nous aimons et tous les musulmans, par Sa grâce et Sa Miséricorde

 

Wa Allâhou A’lam
Allah azawajalb est le plus savant

band decoJe demande humblement à Allah azawajal de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans 
sous la bannière du prophète Mohammed saws afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

AllahQu'Allah me pardonne et me guide pour tout ce que j’aurais pu mal interpréter dans cette étude et ailleurs.
Qu’Il puisse nous guider vers une meilleure compréhension de Sa révélation afin que nous puissions nous
purifier et accroître notre savoir. incha' Allah